Serveur : Sun Microsystems tire les performances de son T2000

Cloud

Avec ce nouveau serveur, le processeur Niagara est poussé à 1,4 GHz et la
quantité mémoire est doublée.

Sun Microsystems vient d’annoncer une nouvelle version de son offre serveur Sun Fire T2000 basé sur le processeur multithread à huit coeurs UltraSPARC T1. Connue sous le nom de code Niagara, la puce monte en fréquence et passe de 1 et 1,2 GHz à 1,4 GHz. Selon Sun, cette nouvelle fréquence d’horloge ferait progresser de 30 % les performances du processeur.

D’autre part, le constructeur double la capacité de la mémoire vive du serveur à 64 Go. Une extension applicable aux versions 1 et 1,2 GHz de la machine. Toujours selon Sun, l’extension augmenterait de 20 % les performances des applications montées en mémoire. Le Sun Fire T2000 doté d’un Niagara 1,4 GHz octoprocesseur et de 64 Go de mémoire est proposé à près de 85 000 dollars.

Vers les 16 coeurs

Niagara évoluera vers Rock, nom de code du prochain processeur multithread multicoeur annoncé pour la deuxième moitié de l’année 2008. Rock intègrera 16 coeurs. Rappelons que les processeurs UltraSPARC T1 se distinguent par leur nombre de coeurs capables de traiter 4 thread chacun (soit jusqu’à 32 processus en parallèle pour une puce octocoeur) pour une consommation limitée à 70 Watts. Ce qui permet à Sun de se placer en champion de la performance par Watt. Reste à savoir si Rock avec ses 16 coeurs et 64 thread en parallèles maintiendra le même niveau de consommation électrique.

Avant Rock, Sun présentera la version 2 de Niagara dans le courant du second semestre 2007. Niagara 2 se distinguera par l’intégration des fonctions propres aux serveurs : quatre contrôleurs mémoire FB-DIMM, un contrôleur PCI-Express, deux 10 Gigabit Ethernet… Des améliorations qui visent à doubler les performances du système sans toucher à la consommation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur