Serveurs : les affaires reprennent

Cloud

Bonne nouvelle : le marché des serveurs enregistre une embellie au deuxième trimestre, la plus forte depuis 2000. Ce sont surtout les machines d’entrée de gamme qui en profitent.

Le marché des serveurs retrouve quelques couleurs. D’après le cabinet d’études Gartner Group, il s’est vendu dans le monde au deuxième trimestre 1,28 milliard de serveurs, soit une hausse sur un an de 17,6 %, la plus forte progression trimestrielle depuis 2000. C’est donc une bonne nouvelle pour les constructeurs qui, pour la plupart, enregistrent à nouveau une croissance à deux chiffres. Une bonne nouvelle que Gartner tempère en rappelant que le deuxième trimestre 2002 avait été particulièrement mauvais. Pour le cabinet d’études, ces chiffres sont néanmoins le signe que les entreprises sont désormais disposées à investir dans leur infrastructure matérielle, sans doute parce qu’elles perçoivent des signes de reprise économique.

Cependant elles n’en sont toujours pas à investir dans des serveurs haut de gamme : ce sont les serveurs dotés d’un à quatre processeurs qui bénéficient essentiellement de cette embellie. En toute logique, Dell et surtout IBM affichent les meilleures performances. Les ventes en volume d’IBM progressent en effet sur un an de 33,5 % contre 32,9 % pour IBM. A noter que HP commence à se laisser distancer avec une hausse de ses ventes moitié moindre que celle de ses concurrents, à 15,7 %. Quant à Sun Microsystems, il décroche sans surprise la cuillère en bois. Sa performance est la moins bonne de tous les fournisseurs, avec des ventes en baisse de 19,4 % alors que tous les autres constructeurs ont progressé ce trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur