Serveurs : Microsoft se rapproche de Linux

Cloud

Assailli de toutes parts, Microsoft a tout de même dû trouver une raison de se réjouir à la lecture d’une étude indiquant que le système d’exploitation de la firme de Redmond réduisait l’écart avec Linux sur le marché des solutions serveur.

Menée par Netcraft, l’étude récapitule des mesures mensuelles sur 38 millions de machines connectées à Internet et indique qu’au dernier comptage, le nombre de machines Microsoft a augmenté de 2 millions d’unités, faisant passer la part de marché de l’éditeur à 34 %, un bond de 5 points. En face, les serveurs sous Linux basés sur Apache sont passés à 54 % de parts de marché, tandis que les solutions serveur de Netscape et Sun Microsystems n’occupent que 2,3 % du marché.

Pour Netcraft, ce bond s’explique par les modifications système des services d’hébergement de noms de domaine proposés par Register.com et Network Solutions. Ainsi que l’indique le site de Netcraft : “Network Solutions faisait déjà tourner une partie de son service d’hébergement de noms de domaine sur Windows depuis un certain temps et a, en plus, transféré l’hébergement de son site du data center de Digex, utilisant un système Solaris/Netscape, vers le data center d’Interland qui utilise des système sous Windows.” Traduit et adapté d’un article paru sur VNUnet.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur