Serveurs : AMD dégaine ses processeurs Opteron Istanbul à six coeurs

Mobilité

AMD ne se laisse pas distancer par Intel. Destinés aux serveurs haut de gamme, les hexacoeurs Opteron sont synonymes de gain de performances et d’efficacité énergétique.

Le fondeur de Sunnyvale ne veut pas se laisser damer le pion par Intel sur le marché des serveurs haut de gamme. Après la récente annonce d’Intel, qui a révélé qu’il préparait, pour 2010, la sortie de son processeur à huit coeurs Nehalem-EX pour les serveurs x86, AMD riposte. Il vient d’initier la commercialisation de cinq modèles de ses nouvelles puces Opteron Istanbul à six coeurs. Selon le fondeur, ces processeurs seraient tout indiqué pour la virtualisation, le calcul à haute performance (HPC), la gestion de bases de données et le cloud computing.

Gravé en 45 nanomètres, le processeur Opteron Istanbul se base sur l’architecture initiée par les précédents Opteron Shanghai quatre coeurs. Les deux séries mises en avant par AMD, les 2 400 et 8 400, sont disponibles pour des serveurs équipés de 2, 4 ou 8 sockets. En outre, les premiers CPU hexacoeurs sont cadencés à 2,2, 2,4 et 2,6 GHz et disposent de 512 Ko de mémoire cache L2 et de 6 Mo en L3.

La fondeur de Sunnyvale a par ailleurs annoncé que des versions “écologiques” à très basse et moyenne consommation (EE – Extremely  Efficient, et HE-Highly  Efficient), comme la version Special Edition (SE) seront disponibles dans le courant du second semestre 2009.

HP, Dell et IBM sont déjà séduits

Les processeurs Opteron Istanbul promettent une puissance accrue alliée à une consommation énergétique revue à la baisse. AMD optimise ainsi sa technologie HyperTransport Assist, qui permet d’améliorer la bande passante de 60% par rapport aux puces Shanghai, en optimisant les interconnexions entre les processeurs et en gérant au mieux la montée en charge. La consommation énergétique devrait également être réduite d’au moins de 30%.

En outre, ces nouveaux processeurs semblent être particulièrement adaptés aux serveurs dédiés à la virtualisation. Les Opteron Istanbul embarquent la technologie maison AMD-V,  conçue pour accroître les performances d’une application virtualisée tout en permettant une commutation plus rapide entre machines virtuelles.

Dans les prochains mois, les constructeurs Dell, HP, IBM, Sun Microsystems et Cray devraient être les premiers à commercialiser des serveurs et des cartes mères intégrant ces processeurs Istanbul. HP devrait être ainsi parmi les premiers à équiper de ces nouvelles puces ses serveurs de nouvelle génération ProLiant G6, qui intègrent déjà les processeurs Intel Xeon 5500 basés sur l’architecture Nehalem.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur