Serveurs critiques : HP refond sa gamme Integrity avec la sortie d’Intel Itanium 9300

CloudComposantsPoste de travail

HP remet à plat son portefeuille de solutions critiques, en particulier “son vaisseau admiral” Integrity Superdome 2. Le constructeur et fournisseur de services IT vient de l’expliquer à ses clients français.

(réactualisation 07/05/10 à 15h44) Jeudi soir, HP France a présenté à ses clients et partenaires IT la nouvelle gamme de ses nouveaux serveurs critiques Integrity.

Alors que la firme IT renforce considérablement son offre “modulaire” middleware dans le sens d’une stratégie d’infrastructure en voie de convergence (“converged infrastructure”), elle prend de plus en plus d’assurance vis-à-vis de la concurrence dans la maîtrise de bout en bout d’un data center nouvelle génération (sur fond d’adoption d’architecture blade si possible).

IBM est clairement visé. “Pour nos client, il ne s’agit pas considérer une alternative au mainframe mais d’adopter vraiment une solution de choix”, déclare Gérald Karsenti, qui dirige la division Technology Solution Group (TSG) chez HP France.

La branche française d’Intel s’est associée à cette présentation de HP.

Logique car le fondeur occupe une place stratégique dans le nouveau catalogue avec son processeur Itanium 9300 embarquant deux milliards de transistors (nom de code Tukwila), dévoilé en février. Il est dédiée aux applications dans le cadre de missions critiques (bases de données, business intelligence, ERP…)*.

“HP et Intel sommes interdépendants sur le marché. Nous sommes le premier client d’Intel sur le marché des serveurs”, rappelle Alain Carpentier, Directeur Infrastructure business chez  HP France.

Sans surprise, “l’architecture unifiée en lames” est préconisée chez le constructeur, quelle que soit la gamme serveurs (ProLiant, Integrity, BladeSystem Matrix).

Integrity Superdome 2 : “vaisseau admiral

Pour ce printemps Itanium, les nouveautés HP portent sur le segment Integrity (serveurs à mission critique) avec une préférence qui se porte sur l’OS maison HP UX 11i v3.

Pour une exploitation en lames, HP propose des nouveautés (Integrity Blades, Lame Cellule Superdome 2). Mais aussi en déploiement châssis (Superdome 2 à côté des modèles c3000 et c7000).

La performance des nouveaux serveurs Integrity est optimisée (facteur de multiplication de quatre à neuf en fonction des benchmarks). Autres atouts : l’amélioration de l’utilisation des ressources, la réduction de la durée de déploiement (“jusqu’à 50%”) et la consommation par coeur (-30%).

Plus globalement, HP évoque une “remise à jour complète du portefeuille des solutions critiques” : Superdome 2 (la première version remonte à 2000), Blades Integrity (premiers serveurs lames UNIX du marché à passer de deux sockets, quatre voire à huit), BladeSystem Matrix, Serveur Rack Integrity.

“La plate-forme de consolidation” Integrity Superdome 2 constitue “le vaisseau admiral qui permettra de couvrir la prochaine décennie de l’informatique critique”, commente Benoît Maillard, en charge du marketing pour les serveurs critiques chez  HP France.

La nouvelle configuration sous Unix s’appuie sur une “centaine d’innovations” pour conjuguer haute disponibilité et mission critique.  Ce châssis reçoit jusqu’à 8 lames SD2 contenant chacune deux processeurs Itanium 9300 quadri coeur (soit jusqu’à 64 cœurs physiques – ou 128 cœurs logiques – par châssis à raison de 8 cœurs par lame).

Le commutateur Crossbar Fabric permettrait d’améliorer la résistance du système à partir d’une distribution intelligente des données entre les lames et les ports I/O, “avec une redondance totale”.

Itanium 9300 : ce à quoi on peut s’attendre
Selon Intel, les performances d’Itanium 9300 à quatre coeurs sont doubles par rapport à la génération précédente (gamme 9100 à deux coeurs). Chaque processeur embarque huit files d’instructions (threads) renforcées par la technologie d’accélération Intel Hyper-Threading. Il propose également une plus grande capacité en mémoire cache, jusqu’à neuf fois plus de bande passante d’interconnexion, jusqu’à six fois plus de bande passante mémoire et jusqu’à huit fois plus de capacité mémoire en exploitant des composants DDR3 standards. Selon Intel, 80 des 100 plus grandes multinationales auraient adopté Itanium dans leurs systèmes d’information pour faire tourner les outils plus stratégiques pour leur business. Le fondeur fournit une visibilité sur la feuille de route Itanium sur 10 ans afin que l’écosystème puisse planifier les updates sans encombres.

Lire également : – Gérald Karsenti, Vice President et Directeur Général des Ventes TSG, HP France, évoque le plan de transformation de HP France et de sa division TSG (Interview vidéo Silicon.fr + ChannnelInsider, 10/07/09)

HP Superdome joue les fines lames face aux mainframes (Silicon.fr 29/04/10)

——————— LIVRE BLANC ———————–
Les outils et options optimisées HP pour les datacenters
Le datacenter d’entreprise actuel est une combinaison complexe d’applications critiques qui s’exécutent souvent sur un ensemble obsolète et sous utilisé de serveurs à la fois propriétaires et d’architecture ouverte. Comment réduire le coût total de possession de votre datacenter grâce à des options évolutives et économes en énergie, et virtualiser votre environnement ? Téléchargez le livre blanc gratuit HP.
Cliquez ici
———————————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur