Serveurs dédiés : de l’AMD dans l’offre 1&1

CloudEntreprise
serveurs-dedies-1-and-1

L’hébergeur d’origine allemande intègre la nouvelle puce AMD Opteron 6638P dans sa gamme de serveurs dédiés orientée TPE/PME et administrateurs système.

Lancée en début d’année dans le cadre du Sommet Open Compute, la puce AMD Opteron 6338P “Warsaw” fait son entrée dans l’offre de serveurs dédiés de 1&1.

Reposant sur la micro-architecture Piledriver (32 nm), elle intègre 12 cœurs physiques à 2,3 GHz (2,8 GHz en mode Turbo), dispose de 16 Mo de cache L3, supporte la mémoire DDR3-1600 en quadruple canal et affiche une enveloppe thermique relativement contenue (99 W). 1&1 l’implémente dans les serveurs o12A-32 et o12A-64, positionnés en entrée de gamme au sein de l’offre pro XL, qui comprend également une configuration sur base Intel Xeon.

Le ticket d’entrée est fixé à 69,99 euros HT par mois moyennant un engagement de deux ans sur la formule o12A-32. Proposée dans le data center localisé à Karlsruhe (Allemagne), elle associe un Opteron 6338P, 32 Go de mémoire vive DDR3-1600 ECC et deux disques durs SATA de 2 To avec RAID logiciel. Sur la liste des distributions Linux livrables figurent Debian 7, OpenSUSE 12.3 et 13.1, Ubuntu Server 12.04 et 14.04, ainsi que CentOS 6… avec ou sans l’environnement de gestion d’hébergement Parallels Plesk Panel 11.

Pour passer à Windows Server 2008 Enterprise R2 (éventuellement avec Parallels Plesk 11) ou Windows Server 2012 Standard, il faudra compter 19 euros HT de plus par mois. Il existe une option de personnalisation du hardware : l’ajout d’un SSD de 240 Go pour 20 euros HT par mois. Avec engagement d’un an sur la même formule, on passe à 89,99 HT par mois. C’est 109,99 euros HT par mois libre de tout engagement. Dans tous les cas, la mise en service est facturée 99 euros, toujours hors TVA à 20%.

Proposée à partir de 89,99 euros HT par mois, la référence o12A-64 se distingue en proposant deux fois plus de mémoire vive (64 Go) et de stockage (2 x 4 To), avec une protection RAID matérielle. Dans les deux cas, 1&1 garantit un nom de domaine, un serveur mail (2 Go par compte) avec antiphishing et antispam, un espace de stockage en ligne (2 Go) avec suite bureautique et application mobile, une bande passante de 100 Mbit/s, un trafic illimité et un pare-feu IP externe sur base Cisco.

Certains services sont intégrés en standard, comme un accès à la banque d’images iStockphoto et un module très ciblé, facilitant en l’occurrence la mise en place d’une boutique de produits personnalisés sur la plate-forme Spreadshirt. D’autres fonctionnalités sont en option. C’est le cas de 1&1 Backup Pro, solution de sauvegarde incrémentale avec cryptage à clé privée et déduplication des données. Idem pour le stockage FTP (jusqu’à 1 To), les certificats SSL (jusqu’à 8), les adresses IP supplémentaires (7 au maximum), l’antivirus et le serveur Microsoft Exchange.

Cette offre se positionne sur le même créneau que la gamme So You Start d’OVH, lancée fin 2013 avec en ligne de mire les TPE/PME et les administrateurs système.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de l’hébergement Web ?

Crédit photo : luchunyu – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur