Serveurs dédiés : Amen muscle son jeu

CloudData-stockageEntrepriseStockage
Online serveurs dédiés PME

Fournisseur de services Internet et prestataire de solutions d’hébergement, Amen ouvre aux PME une nouvelle gamme de serveurs dédiés personnalisables, à partir de 49 euros HT par mois, sur base Dell ou HP.

Fournisseur de services Internet et de solutions d’hébergement, Amen consolide son offre PME avec une nouvelle gamme de serveurs dédiés personnalisables, sur base Dell ou HP.

Situés en Angleterre (comté de Berkshire) dans les data centers de Pulsant, les clusters sont interconnectés par deux réseaux 10GbE, redondants au niveau hardware.

Outre ces engagements en termes de disponibilité, Amen met en avant la flexibilité de configurations livrables à la demande et évolutives, au niveau de l’espace disque, du système d’exploitation ou encore de l’interface d’administration.

Orienté gestion de sites Web dynamiques, le premier palier de l’offre s’appuie sur un châssis HP ProLiant 5 ML110 qui abrite un processeur Intel Xeon 3065 (bicoeur à 2,33 GHz).

Pour 49 euros HT par mois (tarifs dégressifs jusqu’à 588 euros HT par an), la configuration de base inclut 4 Go de mémoire vive et une capacité de stockage de 250 Go en SATA-II.

Une Linux est installée par défaut. En l’occurrence, CentOS, Debian, Fedora ou Ubuntu. Windows Server 2008 est disponible en sus, à 7 euros HT pour la Web Edition et 13 euros HT pour la Standard Edition.

Toujours hors taxes, il faut compter 8 euros supplémentaires pour doubler la RAM et 12 euros pour maximiser l’espace de stockage à 2 To.

Amen fournit 4 adresses IP (deux en IPv4 ; autant en IPv6), garantit une bande passante de 100 Mbit/s et réserve un trafic de données de 5000 Go par mois.

Les engagements s’expriment également en termes de sécurité, avec un pare-feu, une surveillance hardware en 24/7 avec 6 contrôles d’accès à l’entrée du site et un support technique par e-mail (assistance téléphonique en option).

Des attributs partagés avec la configuration Dell Dual CS5, plutôt destinée à la gestion d’applications évolutives, à partir de 81,10 euros HT par mois (839 euros sur un an).

Outre une efficience énergétique accrue par la densité du serveur, le châssis PowerEdge C5220 se révèle d’autres attraits, en tête desquels un processeur Intel Xeon E3-1220 à 2,2 GHz et une quantité de mémoire vive extensible de 4 à 16 Go.

Le stockage se muscle lui aussi, en SATA-II (2 x 500 Go), SAS (2 x 300 Go) ou SSD (2 x 60, 120 ou 240 Go), avec éventuellement, sans surcoût, une protection des données en RAID 0/1.

Le seuil de trafic toléré est rehaussé à 10 000 Go par mois, tout comme sur le Dell Quad E21320 (92,70 euros HT par mois ; 959 euros par an), qui vise un public d’agences Web, de revendeurs et de testeurs d’applications.

Ses arguments : un CPU plus puissant (Intel Core E3-1230 quadricoeur à 3,2 GHz), de 8 à 32 Go de RAM, 8 adresses IP et du stockage jusqu’à 2 x 2 To en SATA-II.

Pour passer à 4 supports de stockage et toucher à des applications de type bases de données ou analytique, Amen déploie, au sommet de son catalogue, le serveur Dell Quad E5620, pourvu de deux processeurs Xeon QC E5620 à 2,4 GHz et de 8 à 32 Go de RAM.

Pas moins de 220,19 euros HT par mois (2277,80 euros HT pour un engagement d’un an) pour bénéficier d’une capacité maximale de 8 To et d’une large sélection de protections RAID.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous incollable en périphériques de stockage ?

Crédit photo : Amen


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur