Serveurs : Dell s’intéresse à son tour à la consommation d’énergie

Cloud
Information - news

La nouvelle gamme de serveurs PowerEdge promet de réduire la consommation de
courant de l’ordre de 25 %

Dell a dévoilé deux versions basse puissance de ses célèbres serveurs PowerEdge. Les systèmes Energy Smart PowerEdge 1950 et 2950 sont des serveurs rack à double socket. Le modèle 2U 2950 est deux fois plus haut que le 1950, offrant respectivement une capacité de stockage de 4,5 To et 1,5 To.

Les modèles remplacent le processeur Intel Xeon standard par un processeur mobile Intel Xeon cadencé à 2,33 GHz, et présentent un Bios spécial qui leur permet de diminuer la fréquence du processeur et la mémoire système pour passer en mode basse puissance.

Les systèmes sont équipés d’alimentations et de ventilations extrêmement performants et coûtent environ 100 dollars de plus que le modèle standard pour des performances améliorées de l’ordre de 25 % par watt, explique le fabricant.

Ainsi, n’importe quelle entreprise pourra remplacer dans son centre de données quatre serveurs par un serveur unique sans pour autant voir augmenter la puissance et le refroidissement nécessaires. Les utilisateurs pourront également rentabiliser en un ou deux ans le prix de vente plus élevé de ces serveurs grâce à la diminution de leur consommation énergétique.

La consommation d’énergie est devenue aujourd’hui un sujet brûlant dans l’industrie des serveurs. Selon certaines estimations, la facture d’électricité représente environ 40 % du coût global d’exploitation d’un centre de données d’entreprise. Par ailleurs, nombreux sont les utilisateurs contraints de limiter leur nombre de serveurs en raison des problèmes liés au refroidissement dans les salles de serveurs.

La construction d’un nouveau centre de données s’avère généralement une solution peu avantageuse en raison des coûts associés et des sources d’alimentation trop limitées en zone urbaine pour des projets si consommateurs d’énergie.

HP a dévoilé la semaine dernière sa technologie Dynamic Smart Cooling qui utilise des réseaux de capteurs pour améliorer le refroidissement des centres de données. Le fabricant promet également d’augmenter la densité des serveurs et de réduire la consommation d’énergie.

IBM a de son côté présenté sa suite de technologies PowerExecutive, une solution permettant aux administrateurs de centres de données de contrôler et d’anticiper la consommation d’énergie de leurs serveurs. Big Blue présente ses serveurs lames comme figurant parmi les plus économiques du marché. Sun Microsystems a dévoilé au début de l’année un ensemble de serveurs répondant à une nouvelle conception ciblée sur l’efficacité énergétique.

Jay Parker, directeur de la division des serveurs PowerEdge chez Dell, a reconnu que le simple changement de processeurs pouvait sembler avoir des effets mineurs, mais cette stratégie permet selon lui d’obtenir des résultats immédiats. oeintervenir au niveau du serveur répond à une approche plus pratique”, explique Park à Vnunet.com. “Le serveur est réellement le point de départ sur lequel doivent se pencher les clients soucieux de réduire leur consommation d’énergie.”

Traduction d’un article de Vnunet.com du 4 décembre 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur