Serveurs : HP sort sa nouvelle génération ProLiant G6

Cloud

Le constructeur change onze plates-formes sur 23 de sa gamme de serveurs, en lien avec la nouvelle architecture Intel Xeon 5500.

HP refond profondément sa gamme de serveurs ProLiant à l’occasion de l’introduction de la série de processeurs Xeon 5500 d’Intel (nom de code Nehalem). Après Dell qui a ouvert le bal la semaine dernière, c’est le deuxième constructeur qui prend position sur la nouvelle architecture des Core i7 poussée par le fabricant de processeurs leader mondial.

Le lancement de la sixième génération des serveurs x86 ProLiant, basé sur une architecture bi-processeurs comprenant quatre coeurs chacun, est donc officialisé lundi, sachant qu’il faut remonter à 2006 pour retrouver les fondements de la famille actuelle ProLiant G5.

C’est une grande étape, selon HP. “On va changer onze plates-formes d’un coup sur 23 en portefeuille”, assure Yves Capelle, Directeur de la division Serveurs ProLiant chez HP France.

Trois axes de développements ont été retenus quel que soit le profil du serveur retenu (tour, rack ou blade) : “améliorer l’efficacité énergétique”, “exploiter la capacité des serveurs” et “optimiser le retour sur investissement”.

Moduler la puissance des serveurs pour optimiser la capacité

Lors d’une présentation en avant-première de sa nouvelle stratégie “serveurs” organisée mercredi 25 mars, HP a expliqué comment il comptait affiner les mesures de consommation d’énergie afin de mieux répartir la puissance nécessaire d’un serveur.

Ainsi, l’outil logiciel Dynamic Power Capping permet d’effectuer des mesures précises de la consommation électrique pour chaque serveur. Un premier levier censé “tripler la capacité des data centers” grâce à la modulation de puissance allouée en fonction des machines.

Toujours dans un souci de mieux scanner les performances des machines, HP a mis en place sur sa nouvelle gamme de cartes-mères une batterie de 32 capteurs et il sera possible de diminuer la puissance des ventilateurs grâce à des interrupteurs.

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur