Serveurs : le Xeon 7100 d’Intel prend du service

Cloud

Les nouvelles puces bi-coeur pour serveurs d’Intel entrent au catalogue d’une
quarantaine de constructeurs.

Au lendemain de l’arrivée sur le marché des nouveaux processeurs double coeur 64-bit Intel Xeon de la série 7100 (précédemment connus sous le nom de code Tulsa), une quarantaine de constructeurs de serveurs se sont ralliés au fondeur.

Tulsa est considérée comme la riposte d’Intel aux processeurs Opteron de son éternel rival AMD. Ces derniers lui ont dernièrement fait perdre du terrain sur le marché des processeurs pour serveurs, même si sa position reste confortable sur ce segment. Aux côtés de Woodcrest et Dempsey(voir article du 27 juin 2006), Tulsa parachève la nouvelle gamme Xeon à double coeur.

Dell vient, entre autres, d’annoncer qu’il inclura Tulsa dans ses serveurs Poweredge 6800 et 6850. Ce fabricant, qui a également cédé aux sirènes d’AMD (voir édition du 22 mai 2006), affirme que l’utilisation du nouveau processeur Intel contribue à la fois à améliorer la performance et à réduire la consommation d’énergie de ses serveurs.

HP le proposera quant à lui avec les nouvelles versions de ses serveurs ProLiant 500, et notamment le ProLiant DL580 et le ML570 G4. De son côté, Unisys envisage de l’utiliser pour la quatrième génération de son système ES7000, prévue pour le quatrième trimestre.

Course aux processeurs à quatre coeurs

De son côté, IBM met de l’huile sur le feu et entre en lice. Le groupe high-tech américain vient de promouvoir quatre de ses serveurs équipés de ses processeurs quatre coeurs Power 5+ (voir édition du 16 février 2006), processeurs qui étaient arrivés sur le marché à la fin de l’année 2005.

Parallèlement à cette annonce, les deux principaux fondeurs sont engagés dans une course aux processeurs quatre coeurs ou “quad core”. A l’occasion de la sortie de sa nouvelle plate-forme Opteron “mille” pour serveurs et stations de travail, AMD a annoncé l’arrivée d’ici un an de l’Opteron Quad Core, un processeur à quatre coeurs de calcul (voir édition du 16 août 2006). Aucune date n’est pour l’heure arrêtée pour les processeurs quadri coeurs pour serveurs d’Intel mais il semble que le groupe soit disposé à tout faire pour prendre de l’avance?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur