Services applicatifs : l’intégration et la maintenance restent “des marchés dynamiques”, selon SAP et IBM

Cloud

SAP et IBM estiment qu’en France le marché des services applicatifs restera florissant, grâce à la forte croissance de la TMA (Tierce Maintenance Applicative).

Sur le marché des services applicatifs (conseil, intégration et maintenance), la France est le troisième pays européen, derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni, où SAP obtient ses plus importantes parts de marché, soit une valeur de 27,4 milliards d’euros en 2008, selon l’analyse d’Eric Ménard, directeur Solutions auprès du cabinet d’analyses PAC.

Au cours d’une conférence de presse, SAP et son partenaire IBM ont pu faire le point sur les tendances de mise en œuvre et de maintenance de l’ERP SAP qui se dessinent pour ces prochains mois.

La mise en œuvre et l’intégration des applications d’entreprise, que ce soit pour les grands comptes ou les PME, reste “un marché dynamique sur le long terme”, explique Eric Ménard. Le déploiement des services applicatifs résiste plutôt bien à la crise, grâce à des projets majeurs de transformation de l’environnement informatique qui continuent d’exister comme chez Bouygues, Veolia ou La Poste pour SAP, tant dans le secteur privé que public. La mise en œuvre de ces projets prenant du temps, ils continuent de se déployer pendant de longues années.

En outre, afin de réduire les coûts et de mieux contrôler les risques, les entreprises font davantage appel à des ressources internes, avec une séparation des projets étape par étape, étalés sur plusieurs mois.

La TMA tire le marché des services applicatifs vers le haut

En outre, SAP et IBM ont pu constaté que les services de maintenance des applications et de soutien visant l’exploitation et l’entretien des environnement SAP des clients, la TMA (Tierce Maintenance Applicative), “reste plus dynamique sur l’intégration” , selon Eric Ménard, avec une croissance escomptée de plus de 9% entre 2009 et 2013. L’éditeur allemand a ainsi récemment signé d’importants contrats dans ce secteur avec SFR, Renault, EADS ou Total.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur