Services BtoB dans le cloud : Alibaba s’associe à Nvidia pour monter en puissance

Big dataCloudData-stockageDatacentersGestion cloud
2 9

A travers sa division AliCloud, le groupe Alibaba va investir un milliard de dollars dans les services cloud BtoB pour concurrencer Amazon Web Services.

AliCloud, la branche cloud du groupe Alibaba, compte investir un milliard de dollars pour concurrencer des acteurs internationaux comme Amazon Web Services (AWS). Il a annoncé un partenariat avec l’américain Nvidia pour accélérer ce développement.

L’ex-Aliyun compte aussi recruter un millier de développeurs pour affiner son expertise big data sur les trois prochaines années.

Objectif : transformer AliCloud en géant mondial du cloud. Le président de la division Simon Hu, évoque une expansion rapide en Asie, mais aussi en Europe et au Moyen-Orient, selon Bloomberg.

Un data center devrait ouvrir ses portes en Allemagne dans ce sens d’ici la fin du premier semstre 2016.

Pour l’heure, la branche AliCloud ne génère que 3,1% de son chiffre d’affaires total du puissant groupe Internet chinois. Mais d’ici 2018, Alibaba escompte un CA d’un milliard de dollars par ce levier cloud.

En Chine, la demande en services cloud public devrait croître très rapidement dans les cinq prochaines années selon les perspectives du cabinet d’études Forrester Research : 3,8 milliards de dollars à l’horizon 2020 (contre 1,8 milliard de dollars en l’état actuel).

Nvidia : nouveau partenaire techno d’AliCloud

La firme Internet chinoise s’est associée avec le Californien Nvidia pour travailler sur la dimension deep learning (technologie d’intelligence artificielle de simili-réseau de neurones) et le calcul de haute performance (HPC).

Par ailleurs, l’accélération matérielle à base de GPU (processeurs graphiques) sera au coeur de futures plateformes de cloud computing prévues en Chine.

« Nous allons fournir à nos clients, en particulier aux nouvelles start-up, des services informatiques accélérés par GPU via AliCloud, le leader dans les services de cloud computing en Chine« , a ainsi déclaré Shanker Trivedi, Vice-Président des ventes mondiales au sein de Nvidia.

AliCloud a également laissé entendre que Nvidia pourrait l’aider dans ses efforts de recherche associés à l’informatique quantique.

Le groupe Alibaba a d’ailleurs créé un laboratoire dédié au « quantum computing » de concert avec la Chinese Academy of Sciences.

Vers une une offre disruptive de type « Quantum computing as a service » ?

(Crédit photo : Oleksiy Mark, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur