Services Cloud : Rackspace favorise l’indépendance malgré la concurrence

CloudEntreprise
rackspace-services-cloud-independance

Finalement, le fournisseur américain de services cloud Rackspace confirme sa volonté de rester indépendant après avoir étudié multiples options.

Rackspace poursuivra son développement en solo. Après avoir initié en mai une réflexion sur la stratégie groupe (Faut-il vendre ? Trouver un partenaire stratégique ?…), le spécialiste américain de l’hébergement de sites Web préfère stopper les tergiversations et assumer son indépendance.

“Nous avons parlé avec différents groupes d’intérêt et analysé différentes offres. Mais aucune de ses propositions n’avait plus de valeur que celle générée aujourd’hui en poursuivant seul”, déclare Graham Weston, le co-fondateur et le président de Rackspace.

Début septembre, Bloomberg évoquait des pistes de rapprochement en particulier avec l’opérateur télécoms et fournisseur de solutions cloud CenturyLink.

Ce nouvel élan se traduit par la nomination de Taylor Rhodes à la présidence de la société IT basée dans le Texas. Jusqu’ici, ce manager occupait depuis 2007 les fonctions de directeur général (COO). Graham Weston avait pris le poste de CEO par intérim après le départ de Laham Napier en février dernier.

Rackspace évolue dans un univers très concurrentiel dans le domaine du cloud avec des acteurs comme HP (qui vient de racheter Eucalyptus,une pile cloud open source, alors Rackspace est à l’origine d’OpenStack rappelle Silicon.fr), IBM, mais également AWS, Microsoft et Google.

————————
Quiz : Que savez-vous de l’hébergement Web ?
———————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur