Services informatiques et logiciels : Syntec Informatique table sur une timide croissance en 2010

Cloud

Après une année 2009 morose pour les services informatiques et les logiciels, et très difficile pour le secteur des conseils en technologies, Syntec Informatique mise sur un retour de la croissance en 2010.

Comme prévu, l’année 2009 ne devrait pas être synonyme de croissance  dans le secteur des logiciels et des services informatiques en France. Selon sa dernière étude, Syntec Informatique estime que ce marché devrait amorcer un recul de 2 à 3% cette année, après quatre années consécutives de hausse supérieure de 5%.

La France a ainsi dû faire face en 2009 à une “chute spectaculaire” de 7% des investissements, et ce secteur, qui emploie 365 000 personnes, devrait enregistrer un chiffre d’affaires avoisinant les 42 milliards d’euros.

La situation des différentes branches auditées par Syntec Informarique reste contrastée. C’est le secteur des conseils en technologies qui reste le plus touché par la crise, avec une baisse attendue de 6%, pour un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros. La situation reste très difficile, voire inquiétante, du côté de la R&D externalisée, qui affiche un repli de 9%.

Les secteurs des conseils/services informatiques et des logiciels échappent au marasme

Les activités de conseils et des services informatiques, ainsi que celui des logiciels, s’en sortent un peu mieux. La chambre professionnelle des SSII, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseils souligne que l’activité des conseils et des services informatiques, grâce au secteur de l’infogérance (+2,5% pour l’infogérance d’infrastructures – +4% pour l’infogérance applicative), affiche une décroissance de “seulement” 2,5%, avec un chiffre d’affaires estimé à  24 milliards d’euros en France.

Les éditeurs de logiciels semblent eux aussi un plus épargnés par la crise. Le secteur des logiciels, qui représente 12 milliards d’euros cette année, enregistre lui aussi un recul de 2,5%. Si les activités des licences et des Logiciels applicatifs font grise mine, l’édition de logiciels s’en sort grâce à la bonne tenue des logiciels embarqués (+3%).

Un timide retour à la croissance en 2010

Toutefois, une embellie devrait arriver en 2010, avec un retour progressif à la croissance, qui devrait être comprise entre 0 et 2%.

Pour tirer le secteur des services informatiques et des logiciels vers le haut, Syntec Informatique compte notamment sur l’innovation et la multiplication des projets métiers “à haute valeur ajoutée technologique” (green IT, mobilité, dématérialisation), ainsi que sur l’externalisation et la rationalisation de la fonction informatique.

Mais “la crise économique est encore loin d’être réglée “, tempère Jean Mounet, président de Syntec Informatique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur