Services ménagers : Helpling lève 43 millions d’euros – Bonus vidéo

EntrepriseLevées de fondsStart-up
helpling

Helpling, spécialiste (d’origine allemande) de la réservation d’aide-ménagères à domicile, lève 43 millions d’euros. Nous avions rencontré le DG France en janvier (bonus vidéo).

La plate-forme d’origine allemande Helpling, dédiée à la réservation en ligne d’aide-ménagères à domicile, a bouclé un tour de table de 43 millions d’euros auprès des fonds Lakestar, Kite Ventures, Mangrove Capital Partners, Lukasz Gadowski et l’incubateur allemand de start-up Rocket Internet (que l’on retrouve dès la fondation de la start-up).

Créé par Benedikt Franke et Philip Huffman à Berlin en mars 2014, Helpling avait déjà finalisé un tour de table de 13,5 millions d’euros en décembre dernier.

Après avoir fait ses premières armes outre-Rhin, la plate-forme Web s’est implantée dans plusieurs pays européens, comme la France, l’Autriche, l’Italie, la Suède, les Pays-Bas, et même en Australie et au Australie.

En quelques clics, Helpling permet de réserver et de payer directement en ligne les prestations d’une aide-ménagère à son domicile, sans engagement et sans abonnement, de manière régulière ou ponctuelle. Une offre dédiée aux entreprises est également proposée.

Les utilisateurs de la plate-forme Helpling entrent simplement sur le moteur de recherche dédié son adresse, le nombre de pièces de l’habitation, ainsi que le jour et l’heure souhaités de l’intervention de l’aide-ménagère.

La start-up comptabilise désormais plus de 250 employés. Son service d’intermédiation est disponible dans plus de 200 villes.

Cette nouvelle levée de fonds sera l’opportunité pour Helpling d’améliorer l’expérience utilisateur et d’assurer la pérennité du déploiement de la plateforme de réservation en Europe et à l’international en développant ses opérations marketing.

En complément : Retrouvez Mehdi Louali, Directeur général Helpling France (dont les activités ont démarré en juin 2014), dans une interview vidéo réalisée en janvier dernier lors du salon Web2Business (janvier 2015).

Crédit image : Pressmaster – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur