Services mobiles : l’association SMS+ lance la nouvelle offre MMS+

Mobilité
Information - news

Les consommateurs peuvent dès lors accéder à des services mobiles, via les
numéros courts à 5 chiffres, intégrant de la photo, de la vidéo, du son ou
encore des animations par MMS.

L’association SMS+, fondée par les trois opérateurs mobiles Bouygues Telecom, Orange et SFR et qui gère les numéros courts à 5 chiffres SMS+, lance une nouvelle offre MMS+. Depuis 2001, les consommateurs peuvent envoyer un SMS à un numéro court pour accéder à des services mobiles. Préalablement, les éditeurs ont réservé un numéro court à 5 chiffres pour délivrer le service en question. Avec la nouvelle offre MMS+, les utilisateurs peuvent dès lors envoyer des photos, des vidéos, des sons ou encore des animations par MMS (Multimedia messaging service, service de messagerie multimédia). En effet, le MMS assure le transport du texte associé à de l’image, du son et de la vidéo.

Cette nouvelle offre MMS+ constitue un relais de croissance pour les éditeurs de contenu. En effet, le marché des SMS+ est arrivé à une phase de saturation. Ainsi, les MMS+ permettent aux éditeurs de services mobiles de déployer des opérations et services plus riches tels que des envois de plans ou de cartes par MMS. Surtout, l’offre MMS+ permettra aux consommateurs d’envoyer des contenus générés par eux-mêmes dans le cadre par exemple de concours de photos ou vidéos entre utilisateurs, de l’actualisation de blogs sur mobile ou encore de la publication de contenus personnels dans les médias.

L’offre MMS+ fonctionne sur la base de numéros courts à 5 chiffres. Le règlement se fait par des principes de paliers tarifaires: coût d’un MMS et surtaxe si le service est payant. Le niveau de tarification P3, le plus bas, d’un numéro à 5 chiffres est gratuit. Il faut ensuite ajouter le coûts du MMS en lui-même. Le niveau de tarification le plus élevé, le P8, est facturé 3 euros en sus du coût du MMS. En outre, le service MMS+ suit, comme pour le SMS+, des règles de protection du consommateur : transparence sur le prix du service, fonctionnalité “stop” pour se désabonner au service, confidentialité du numéro mobile.

Au premier semestre 2006, les services SMS+ ont généré un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros HT, en augmentation de 17% par rapport au premier semestre 2005. 880 numéros SMS+ étaient réservés fin septembre 2006, un nombre en hausse de 24% par rapport au même trimestre en 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur