Services Web : Microsoft déploie Office Live en France

Mobilité

Cette solution de création et gestion de site Web pour les petites
entreprise, en phase bêta pour le moment, débarque en Europe et au Japon.

Le 15 novembre 2006, Microsoft lancera la version française de son offre Office Live. Directement inspiré de la version américaine proposée depuis février 2006 en version bêta 2, Office Live réunit un ensemble d’outils en ligne permettant à une entreprise de créer simplement et rapidement son identité sur Internet.

“En France, 65 % des 2,3 millions de petites entreprises disposent d’un accès Internet. Mais, dans ce dernier segment, seules 27 % d’entre elles possèdent un site Web”, explique Clotilde de Mersan, responsable marketing d’Office Live chez Microsoft France. Soit un marché d’environ un million de très petites entreprises (moins de 10 salariés) et autant d’associations sur le sol français. “Office Live est un concept du tout-en-un”, poursuit la responsable, “à comparer aux premiers packs des opérateurs mobiles qui proposaient l’ensemble des services de téléphonie à travers un seul fournisseur “.

Office Live propose trois niveaux de services : Basics, Essentials et Premium. Basics intègre l’enregistrement d’un nom de domaine en .com, .net, .info, .biz et, à partir de 2007, .fr. Ainsi que 500 Mo d’espace d’hébergement (et jusqu’à 10 Go de données mensuelles de bande passante en upload), 25 adresses de courrier électroniques (avec 2 Go de stockage chacune), des outils simplifiés de création de sites Web basés sur un ensemble de modèles et un module de suivi des statistiques. Financé par la publicité en ligne, Basics est entièrement gratuit pour l’entreprise qui y souscrit.

Par rapport à l’offre de base, Essentials double l’espace d’hébergement (à 1 Go) et le nombre de comptes e-mail (soit 50 adresses) et s’enrichit d’un gestionnaire de contacts professionnels. “Il s’agit d’un mini CRM [Customer Relationship Management ou gestion de la relation client, ndlr] qui autorise le suivi et la prévision des ventes”, précise Clotilde de Mersan. L’outil est d’ailleurs intégré à Outlook dans la suite Office pour les PME. Enfin, Essentials propose un espace de travail collaboratif. Cette solution intra/extranet permet à dix personnes de partager des documents en ligne.

Avec Premium, l’offre passe à 2 Go d’espace d’hébergement et l’espace de travail en ligne s’élargit à 20 collaborateurs. De plus, une série d’applications en ligne facilitera le suivi des activités commerciales de l’entreprise, notamment dans la gestion de projet, de documentation et des ventes. Premium est l’offre la plus complète d’Office Live qui “intéressera essentiellement les sociétés les plus avancées”, selon la responsable du projet.

Une offre qui “n’a pas d’équivalent” sur le marché français

Office Live délaisse le principe de licence pour s’appuyer sur le modèle économique du Web. A savoir le financement par la publicité (pour l’offre Basics) et l’abonnement payant mensuel. Aux Etats-Unis, Essentials et Premium, qui sortiront de leur phase bêta le 15 novembre prochain, seront commercialisées respectivement 19,95 et 39,95 dollars par mois. En France, les tarifs devraient avoisiner les 17 et 23 euros mensuels après la phase de test que Microsoft maintiendra plusieurs mois. “Nous voulons nous donner l’opportunité de modifier les services en fonction des remontées des utilisateurs”, soutient Clotilde de Mersan. Durant cette phase bêta, les services restent en accès libre.

Selon Microsoft, “c’est une offre extrêmement compétitive qui n’a pas d’équivalent sur le marché”. Office Live est à rapprocher des offres de Salesforce.com et, surtout, Yahoo Small Business d’un point de vue économique. “Mais leurs offres sont moins intégrées”, soutient Clotilde de Mersan pour qui la problématique de la concurrence n’est de toute façon pas encore à l’ordre du jour. “En France, nous sommes sur un marché en croissance plus qu’en compétition.” D’ailleurs, Yahoo ne vise pas encore le marché européen alors que Microsoft prend de l’avance en déployant sa solution conjointement en France, Allemagne, Angleterre et au Japon.

Microsoft s’inscrit comme l’un des partenaires de l’initiative Passeport pour l’économie numérique du ministère des PME, du Commerce, de l’Artisanat et des professions libérales dont Renaud Dutreil présentera le programme demain, vendredi 3 novembre 2006. Cette initiative vise à accompagner l’informatisation des TPE et PME. “Nous espérons rencontrer en France le même succès qu’aux Etats-Unis”, avance Clotilde de Mersan. Outre-Atlantique, Office Live est utilisé par plus de 160 000 entreprises dont la “grande majorité a choisi l’offre Basics”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur