Sex.eu très sollicité au premier jour de l’extension européenne

Mobilité
Information - news

L’organisme central qui supervise les dépôts des noms de domaine en “.eu” a effectué un premier bilan qu’il juge satisfaisant.

La première journée pour réserver les noms de domaine portant l’extension “.eu” a été marquée par les premières prises de position stratégiques. Les noms de domaine les plus génériques et les plus lucratifs sur Internet ont été très sollicités.

Dans cette catégorie, il n’est pas étonnant de voir Sex.eu remporter la palme des requêtes. Selon un premier bilan établi par Eurid, la centrale de réservation des noms de domaine en “.eu”, ce nom de domaine a fait l’objet de 227 tentatives de dépôts. Dans le classement des cinq premiers hits, on trouve par ordre dimportance hotel.eu (118), travel.eu (94), jobs.eu (91) et hotels.eu (90). A la douzième position, on retrouve un autre nom tendance X (porn.eu). Pour la petite histoire du Net, on retiendra de manière plus raisonnable que le premier nom de domaine réservé a été tickets.eu.

Avec 110 000 sessions enregistrées au cours de la première journée, Eurid considère que l’ouverture des portes du “.eu” est un succès. Rappelons que la Commission européenne s’est fixé comme objectif d’atteindre un million de noms de domaine déposés en “.eu” après un an d’exploitation.

L’Allemagne à la pointe des dépôts

Si l’on différencie les types de noms de domaine déposés, les marques commerciales nationales arrivent en première position (77 450 sessions), suivies loin derrière par les marques internationales (23 356). Jusqu’au 7 février, la première phase de réservation des “.eu” est dédiée aux titulaires des marques. Ensuite, la procédure sera libéralisée progressivement.

C’est l’Allemagne qui s’est le plus mobilisée (34,89% des demandes), suivie de la France (12,52%) et des Pays-Bas (12,35%). Singulièrement, sur les 25 pays membres de l’Union européenne, seuls sept se sont réellement montrés actifs dans cette nouvelle procédure de dépôt. Eurid a pourtant signe avec 800 centres d’enregistrements de noms de domaine (les registrars) dans 25 pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur