SFR Business Team : cloud et très haut débit au coeur de la stratégie

OpérateursRégulationsRéseaux
SFR Business Team télécoms cloud

SFR Business Team entend renforcer ses services cloud, accélérer sur le chantier du très haut débit et multiplier ses interconnexions à l’international.

Dans la lignée du tournant stratégique abordé il y a un an et demi par sa branche Entreprises, SFR entend amplifier ses axes services et cloud, accélérer sur le chantier du très haut débit et multiplier ses interconnexions à l’international.

Une stratégie payante qui nous a mis dans un vert sur un marché en baisse [de 2-3%]”, selon Pierre Barnabé, dont Silicon.fr a recueilli le témoignage.

Le patron de SFR Business Team se félicite du renforcement de l’accord technologique et commercial signé avec HP, qui fournit l’infrastructure IaaS et SaaS.

Le développement de l’offre se services devrait d’autant s’accélérer d’autant plus que l’opérateur peut désormais s’appuyer sur Numergy, la coentreprise montée avec Bull et la Caisse des Dépôts.

Voué à constituer un véritable kiosque pour les offres SaaS, Numergy devra “fournir une énergie équivalente à celles de Google ou AMazon à un niveau de prix très compétitif“.

A cet égard, Pierre Barnabé met notamment en avant le coût de l’énergie (nerf de la guerre des centres de données), relativement bas en France par rapport à ceux des concurrents.

Doté de deux data centers aujourd’hui à Paris et Lyon, Numergy poursuivra le déploiement de ses capacités avec des implantations prévues cette année dans 5 à 8 villes.

Le développement de la branche services et cloud passera également par le lancement, en avril prochain, d’une offre qui associera environnement télécoms et informatique pour PME, sur un modèle SaaS facturé à l’usage, par utilisateur.

Il s’agira d’assurer une gestion flexible des applications et des débits pour simplifier le lien numérique des entreprises.

Et surtout de compléter le Pack Business Entreprise, service de communications unifiées avec numéro et facture uniques pour fixe et mobile, adopté par quelque 2000 clients.

Autre axe de développement, la 4G, pour “apporter la mobilité aux applications fixes“. Après Lyon, Montpellier et Paris-La Défense, Lille Marseille Strasbourg et Toulouse devraient rejoindre au cours du semestre, la liste des villes couvertes.

Demain, les entreprises n’auront plus que des tablettes ou PC connectés en très haut débit sous environnement cloud, car elles doivent se concentrer sur leur cœur de métier et ne pas perdre de temps avec les choix technologiques“, rappelle Pierre Barnabé.

Dans le même registre, SFR multiplie les déploiements en fibre optique FTTH en architecture point à point. 80% des zones d’affaires seraient aujourd’hui connectées ou connectables, avec 2500 clients d’ores et déjà raccordés.

La démarche trouve une continuité dans la signature de partenariats à l’étranger, avec divers accords d’interconnexion (Verizon pour le fixe, Vodafone pour le mobile, Tata Communications en Inde et au Moyen-Orient) destinés à élargir la couverture à l’international.

L’idée est d’avoir 6 ou 7 partenaires, les meilleurs dans leur domaine, pour nous accompagner partout dans le monde. Avant ces partenariats, nous ne recevions pas d’appel d’offre pour l’international“, justifie Pierre Barnabé. Depuis, SFR a notamment signé avec PSA et Danone.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous incollable sur la 4G ?

Crédit image : ronfromyork – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur