SFR déconseille fortement iOS 4 pour les iPhone 3G

MobilitéOpérateursRéseaux

SFR, dans un SMS transmis à ses clients et via une page spéciale sur son site Web, met en garde ses abonnés dotés d’un iPhone 3G contre une migration vers iOS 4.

Lors de sa mise en ligne, Apple annonçait que son nouveau système d’exploitation iOS 4 serait compatible avec les précédentes générations d’iPhone (3G et 3GS), même si toutes les fonctions ne seraient sans doute pas prises en charge.  Mais la firme de Cupertino a rapidement dû faire face aux plaintes massives des possesseurs d’iPhone 3G.

En effet, une fois iOS 4 téléchargé sur l’iPhone 3G, des utilisateurs ont remarqué que leur terminal fonctionnait au ralenti et que la batterie avait tendance à se décharger plus rapidement.

Conçu avant tout pour fonctionner sur des smartphones récents, comme l’iPhone 3GS et l’iPhone 4, iOS 4 se révèle trop gourmand en ressources pour l’iPhone 3G. De plus, cet OS est bridé l’iPhone 3G, dans la mesure où ce smartphone n’est pas en mesure d’utiliser une des fonctionnalités les plus intéressantes d’iOS 4 : le multi-tâches.

Pour faire face à ce problème, SFR a décidé d’alerter ses clients dotés d’un iPhone 3G en leur envoyant un SMS d’avertissement.

L’opérateur a aussi mis en ligne une page spéciale sur sa rubrique Assistance consacrée à la mise à jour du nouvel OS iPhone : SFR  met en garde ses abonnés contre les risques liés à cette migration.

Dans son message d’introduction l’opérateur prévient ainsi : “Le nouvel OS iPhone (iOS 4) est disponible depuis le lundi 21 juin. Celui-ci est compatible avec l’iPhone 3GS et très partiellement avec l’iPhone 3G”.

Dans la suite de son message SFR indique clairement que ce passage s’effectuera aux risques et périls de l’utilisateur et souligne notamment l’irréversibilité de cette mise à jour ainsi que ses conséquences sur la rapidité du terminal.

L’opérateur souligne par ailleurs (en rouge) que “la mise à jour de l’iPhone 3G vers le logiciel iOS 4 ralentit significativement la navigation dans les menus. Toute mise à jour est irréversible”.

Avec ce message d’alerte, SFR veut se prémunir des éventuelles plaintes de ses abonnés. A ce jour, aucun des autres opérateurs français (Orange et Bouygues Telecom) ne fait mention de ce problème sur sa page d’assistance ou sur son site Web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur