SFR dégaine les premières offres commerciales en HSDPA

Mobilité

Sous l’intitulé marketing 3G+, l’opérateur mobile s’adresse d’abord au marché des entreprises avant de se tourner vers le grand public. Timidement.

Après une série de tests réalisés dans le monde professionnelle, la 3G+, c’est à dire la nouvelle génération 3G basée sur la technologie HSDPA*, entre dans sa phase de commercialisation en France. Entre mai et juin, SFR va déployer ses premières offres à destination des entreprises et du grand public.

A l’instar du lancement de la première version de la 3G en décembre 2004, SFR compte prendre de court France Télécom/Orange sur le démarrage commercial de ce type de nouvelles offres mobiles permettant des transferts de données jusqu’à 1,8 Mbit/s dans un premier temps (3,6 Mbit/s d’ici 2007).

D’ici l’horizon 2008, le deuxième opérateur mobile du marché français compte couvrir 70% de la population en 3G+, soit une couverture équivalente à celle de la 3G actuellement. A fin septembre, la couverture devrait déjà atteindre 38% de la population sur quatorze agglomérations.

Un service très haut débit mobile vendu en option

Comment SFR package-t-il ses premières offres 3G+ ? Le 10 mai, l’opérateur mobile, filiale de Vivendi Universal, a officiellement démarré l’offre SFR Accès Distant 3G+ pour les entreprises. Hors période promotionnelle, elle est commercialisée sous forme d’une option à 5 euros HT par mois à prendre avec un forfait actuel de SFR Entreprises ou avec une option Data. Cette offre est disponible avec la carte PC 3G+ (VMCC 3G+/3G/Edge/GPRS), vendue au prix de 69 euros HT, ou avec le PC Dell SFR Connect (voir édition du ).

Les clients 3G grand public pourront commencer à profiter de sa formule + à partir de juin. SFR commercialisera un premier terminal orienté HSDPA (le mobile Samsung ZV50) accessible pour un prix de 299 euros. L’accès aux produits high-tech les plus innovants coûte cher, en attendant que le marché de la 3G nouvelle génération s’installe vraiment. Là aussi, l’offre sera présentée sous forme d’une option à 5 euros TTC par mois, sur l’ensemble des gammes tarifaires d’abonnement de SFR.

Orange moins pressé

Depuis mars 2006, SFR avait lancé des pilotes commerciaux 3G+ auprès de 200 clients entreprises testeurs dans la région Ouest (voir édition du 10 février 2006). Orange avait enclenché plus tôt ses expérimentations du côté de Lyon puis en région parisienne (voir édition du 15 février 2006). Mais, en revanche, la branche mobile de France Télécom avait annoncé qu’elle passerait en mode commercial qu’à partir du deuxième semestre 2006 pour les entreprises. Pour le grand public, il faudrait patienter au moins jusqu’aux fêtes de fin d’année. Mais, pression concurrentielle oblige, le calendrier initial pourrait être bousculé.

En l’état actuel, SFR recense 1,3 million de clients détenteurs de terminaux 3G tandis quOrange affiche 1,5 million de clients “haut débit mobile” (EDGE et UMTS).

*HSDPA : acronyme de High-Speed Downlink Packet Access


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur