SFR : l’impact de la déferlante Free Mobile s’estomperait

Régulations

Avec la présentation des résultats semestriels de sa maison-mère Vivendi, SFR déclare “renouer avec une croissance de son parc d’abonnés mobiles”.

Chez SFR, la tempête Free Mobile serait passée. Vraiment ?

Dans la présentation des résultats financiers de sa maison-mère Vivendi du premier semestre 2012, il est révélé que l’opérateur télécoms a perdu 53 000 clients mobiles au cours du deuxième trimestre mais regagné des abonnés.

On est bien loin de la déferlante de départs entre janvier et mars : 620 000 clients perdus.

Dans sa communication, le duo Vivendi-SFR considère qu’il a “renoué avec une croissance” de son parc d’abonnés mobiles dans le courant du deuxième semestre : 122 000 abonnés net supplémentaires.

A fin juin, SFR disposerait donc d’un parc total de 20,7 millions de clients mobiles. 46 % sont équipés en smartphones (contre 34 % à fin juin 2011).

Sur le front des activités Internet haut débit fixe, “l’Opérateur au carré rouge” revendique une base d’un peu plus de 5 millions de clients. Il a conquis 22 000 clients au cours du deuxième trimestre.

Son offre phare quadruple play (“Multi-Pack”) a séduit 1,6 million de clients.

En revanche, SFR est resté “low profile” sur ses offres low cost (gamme Red et Buzz Mobile).

Sur le front des indicateurs financiers, l’opérateur a réalisé un chiffre d’affaires de 5,76 milliards d’euros (baisse de 5,9%) et le résultat brut d’exploitation (EBITDA) recule de 5% à 1,84 milliard d’euros.

A l’instar de Bouygues Telecom, SFR “prépare un plan d’adaptation de sa structure de coûts” visant à réaliser des économies de l’ordre de 500 millions d’euros par an dans la période 2012-2014.

Un nouveau directeur pour les activités télécoms de Vivendi
Le 20 août, il a été annoncé officiellement que Jean-Yves Charlier prend des fonctions de Directeur général des activités télécoms au sein du groupe Vivendi (SFR, Maroc Telecom, GVT au Brésil). Il prendra ses fonctions fin septembre. Depuis 2007, il dirigeait la société Promethean (e-learning). Auparavant, il avait occupé le poste de P-DG de Colt Telecom. Jean-Yves Charlier connaît déjà la maison Vivendi en tant que membre du Conseil de surveillance du groupe de communication (et président de son comité stratégique). Parallèlement, les fonctions de Stéphane Roussel en qualité de P-DG de SFR ont également été confirmées. Le groupe Vivendi  mène actuellement une révision stratégique de tous ses actifs (Canal Plus, Universal Music, Blizzard Activision…). Et le remaniement du top management annoncé cet été constitue un signal que cela va bouger au sein du groupe.

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Connaissez-vous vraiment SFR ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz spécial sur l’opérateur télécoms
——————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur