SFR offrira le GPRS sur ses portables en 2000

Cloud
Information - news

SFR, le réseau de téléphonie mobile de Cegetel, commercialisera courant 2000 la technologie GPRS (General Packet Radio Service) permettant un accès Internet à haute vitesse à partir d’un téléphone portable.

Internet passe à la vitesse supérieure sur les téléphones mobiles. On se souvient sûrement du One Touch Pocket d’Alcatel dont la petite souris ouvre aux abonnés SFR un bouquet de services interactifs, baptisé e.medi@ (infos boursières, voyages, météo?). Une prouesse rendue possible par le langage Wap (Wireless Application Protocol) qui permet d’accéder à Internet sans les images à partir d’un portable, quelle que soit la norme utilisée (GSM, CDMA, DECT). Aujourd’hui, les trois opérateurs français de téléphonie mobile (Itinéris, SFR et Bouygues Telecom) l’utilisent mais la vitesse de transmission se traîne à 9,6 Kbps contre 33,6 ou 56 Kbps pour un modem téléphonique classique. Avec la prochaine norme GPRS (General Packet Radio Service) sur GSM, on atteindra 115 Kbps. Les trois opérateurs français ont l’intention de recourir à cette technologie, avant le déploiement encore lointain du “téléphone mobile du futur” , l’UMTS. Très coûteux à installer, ce réseau de troisième génération supportant des débits maximaux de 2 Mbps ne devrait pas ouvrir en France avant 2005.

En attendant, c’est SFR qui le premier annonce officiellement le lancement commercial de la technologie GPRS courant 2000. Selon son directeur général, Pierre Bardon, le déploiement du GPRS coûtera moins de deux milliards de francs.

L’expérimentation technique est actuellement en cours avec Alcatel. Le même équipementier avait déjà annoncé l’expérimentation d’un réseau pilote complet GPRS en région parisienne auprès des abonnés du concurrent Itineris (France telecom) à partir de l’été. La course est donc à nouveau lancée entre les opérateurs d’autant que des expérimentations sont également en cours chez Bouygues Telecom.

Dans son annonce, SFR a également précisé qu’il allait mettre en service de nouvelles fréquences dans la bande des 1800 MHz, accordées par l’Autorité de régulation des télécommunications (ART) afin de densifier le réseau GSM 900. Le 1800 sera mis en service sur la totalité du réseau parisien, avec 160 sites à Paris courant 99, et sera déployé au premier semestre 2000 dans les principales villes de province. Dès le deuxième semestre, tous les packs SFR seront équipés de terminaux bi-bandes, permettant de basculer automatiquement et prioritairement sur la bande des 1800 MHz dans les zones denses. Sur ce marché particulièrement rentable, la réponse des concurrents ne saurait se faire attendre.

Pour en savoir plus :

* Le site de SFR.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur