SFR envisagerait un plan de suppression d’un millier de postes

Régulations

L’opérateur télécoms, filiale du groupe Vivendi, pourrait initier un plan visant à réduire son effectif de 10%. Un “programme d’économie” est déjà prévu.

Que se passe-t-il avec SFR au sein du groupe Vivendi ?

Depuis le départ de Frank Esser et la prochaine arrivée du nouveau P-DG Michel Combes attendu en août, les rumeurs bruissent à propos d’un plan de suppression de postes.

Mais  la direction se contente d’évoquer un “programme d’économie” dont le montant pourrait s’élever à un milliard d’euros.

Ce plan devrait être présenté prochainement aux collaborateurs (10 000 salariés).

Mais, selon le Journal du Dimanche, l’opérateur songerait également à réduire la voilure en termes d’effectifs. Le syndicat CFDT évoquait un plan de 500 salariés.

Mais cela pourrait dépasser le millier de postes affectés dans les services commerciaux et le réseau de distribution. Une mesure drastique qui se justifierait au nom de la concurrence accrue dans la téléphonie mobile avec Free Mobile.

Rappelons l’état des lieux des ressources en présence : 840 boutiques “Espace SFR” (5000 vendeurs), 12 000 conseillers en service clientèle et 1100 techniciens SFR assistance.

SFR n’a pas apporté de commentaire sur ce supposé plan de restructuration.

Au niveau de la maison-mère Vivendi (propriétaire également de Canal Plus dans l’audiovisuel, Activision Blizzard dans les jeux vidéo et d’Universal Music), un séminaire a été organisé à Paris ce week-end pour parler des “orientations stratégiques” et “d’évolution” du groupe.

Crédit photo : © Benoit Sarasin – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur