SFR se dote d’un nouveau système de facturation Oracle

Mobilité

Cap Gemini et Sopra remportent un contrat avec l’opérateur mobile, pour un nouveau système d’information clients basé sur des logiciels Oracle.

SFR vient d’annoncer qu’il a retenu les SSII Capgemini et Sopra pour déployer BIOS (pour Billing & Order Management System), un nouveau système multicanal de facturation et de gestion des commandes qui s’appuiera sur des progiciels Oracle. C’est une bonne nouvelle pour cet éditeur, qui s’est offert Portal Software et MetaSolv en 2006 pour consolider son offre de systèmes d’information pour les opérateurs télécoms.

Selon SFR, le déploiement de BIOS constitue la première phase d’un projet de deux ans. Il devrait lui apporter davantage de souplesse dans le traitement de toute sa relation client. Et ce “quels que soient l’offre – ADSL, pré payé, compte ou Forfait – et le canal de distribution – réseau physique, boutique en ligne, centre de relation clients – choisis”, précise l’opérateur dans un communiqué. Néanmoins, l’opérateur mobile, filiale du groupe Vivendi, ne précise pas le montant du contrat.

Anticiper l’évolution de ses métiers

SFR ajoute que cette nouvelle solution l’aidera à coupler le système de gestion des commandes au catalogue des offres, facilitant ainsi la vérification de l’éligibilité des clients aux options demandées ou leurs éventuels changements de souscription.

L’opérateur, qui souhaite prendre une part majoritaire dans Neuf Cegetel, ajoute par ailleurs que ce système répond à sa volonté d’“anticiper les évolutions de ses métiers”. Enfin, à noter qu’il vient d’annoncer un autre contrat avec le français Access Commerce, dont il utilisera prochainement la solution Cameleon pour la configuration de ses offres commerciales.

SFR compte lancer son OPA sur Neuf Cegetel à l’automne 2008
Dans son édition du 11 janvier 2008, le quotidien Les Echos estime que le rachat par SFR de la part détenue par le groupe Louis Dreyfus dans Neuf Cegetel pourrait intervenir à l’automne. D’après ce quotidien, “Lors de deux comités centraux d’entreprise qui se sont tenus le 3 janvier dernier chez Neuf Cegetel et le lendemain chez SFR, les dirigeants des deux opérateurs ont indiqué qu’ils pensaient pouvoir lancer l’offre publique d’achat en septembre ou octobre prochain”. Un délai assez lointain qui s’expliquerait par le fait que “les deux entreprises se préparent à un marathon qui dépendra de la rapidité de l’approbation ou non de l’opération par les autorités de la concurrence”. Toujours selon Les Echos, “Les dirigeants de l’opérateur mobile ne veulent pas dire publiquement qu’ils tablent sur une OPA à l’automne. Car cela reviendrait à envoyer le message aux autorités de la concurrence que SFR a déjà intégré le lancement d’une enquête approfondie”.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur