SFR solde forfaits Neufbox et smartphones

MarketingRéseauxTrès haut débit

SFR attend au tournant les déçus de Free Mobile pour mieux les séduire et les fidéliser avec des smartphones bradés et des abonnements Internet à prix cassés.

Smartphones à un euro symbolique, forfaits ADSL à partir de 9,90 euros par mois… SFR orchestre une série de ventes flash sur sa boutique en ligne et fait preuve d’une générosité subite pour faire de l’oeil aux indécis comme aux déçus de Free Mobile.

Si éphémère, ce coup de rabot sur le Samsung Galaxy Note (2 euros avec sa carte microSD de 8 Go) et le BlackBerry Curve 8520 (même tarif) dans le cadre des offres mobiles !

A peine le quidam eut-il vent de cette opération qu’elle prenait fin en date du 2 avril, à minuit. En revanche, les soldes se poursuivent sur le front des abonnements Internet (ADSL et fibre optique), en l’occurrence jusqu’au 6 avril.

Plusieurs conditions régissent néanmoins cette série de promotions. L’éligibilité à l’acquisition d’un smartphone à 2 euros requerrait la souscription d’un forfait Carré avec engagement de 24 mois ou 12 mois pour une formule ADSL sur Neufbox 4 ou Evolution.

En dépit de telles exigences, Silicon.fr constate que le bénéfice pour un nouveau client peut atteindre 25 euros par mois dans le cadre du triple play en multipack, à savoir plusieurs abonnements résidentiels.

A plus d’un titre, cette démarche relève, sinon d’un opportunisme prononcé, tout du moins d’un réajustement stratégique.

L’émergence de Free Mobile (quelque 2 millions d’abonnés au dernier pointage) a entraîné nombre de défections chez les trois opérateurs historiques.

Sans exception pour mieux confirmer la règle, SFR aurait enregistré 200 000 résiliations au rang de ses clients mobiles. Ce tournant a notamment coûté sa place à Frank Esser, remplacé au poste de P-DG par Jean-Bernard Levy, le patron de la maison-mère Vivendi.

Pour autant, les couacs à répétition de Free Mobile donnent d’autant plus d’allant à la riposte d’Orange, à l’alignement de B&You… et au réveil de SFR, qui s’immisce dans la brèche avec ces offres multipack bradées, réservées aux 5000 premiers demandeurs.

“L’opérateur au carré rouge” utilise comme canal de vente son seul site Web, sans intervention d’un tiers tel Vente-Privée, celui-là même que Free a élu en juin dernier pour écouler les vieux stocks de sa Freebox v5.

Avant lui, Virgin Mobile avait fait confiance au site de Jacques-Antoine Granjon pour liquider ses forfaits mobiles Liberty à -50%.

————————————-

Quiz téléphonie mobile

Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free Mobile se partagent le très juteux marché de la téléphonie mobile en France. Plus de 65 millions d’abonnés en France ! Un taux de pénétration supérieur à 100%, de quoi faire rêver en temps de crise? Les trois piliers (Orange, SFR et Bouygues Télécom) ont suivi l’évolution du marché ces dernières décennies, alors que Free Mobile est venu jouer les empêcheurs de tourner en rond en 2012. Connaissez-vous les parcours croisés de ces quatre acteurs de la téléphonie mobile ? Cliquez ici pour participer au quiz.

—————————————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur