SFR veut acquérir Neuf Cegetel

Mobilité

La filiale mobile de Vivendi voudrait racheter la part détenue par le groupe Louis Dreyfus dans Neuf Cegetel afin de devenir l’actionnaire majoritaire.

Neuf Cegetel vient d’annoncer par voie de communiqué avoir demandé, en accord avec l’AMF (le gendarme de la Bourse), la suspension de la cotation de ses actions. Cette suspension, intervenue à 9h53 ce mardi 18 décembre 2007, vise à éviter toute spéculation sur le titre alors que SFR et le groupe Louis Dreyfus sont entrés dans un cycle de discussions. SFR et Louis Dreyfus sont les principaux actionnaires de l’opérateur alternatif avec respectivement 40,5 % et 29,5 % du capital.

Les discussions porteraient sur l’acquisition des parts de Louis Dreyfus par SFR. Selon la Lettre de l’Expansion, l’opérateur de téléphonie mobile aurait l’intention de proposer une offre à 40 euros par titre en début d’année 2008. L’action était cotée 36,74 euros (en hausse de 1,97 % depuis l’ouverture des marchés financiers) au moment de sa suspension.

Vivendi, maison mère de SFR, a confirmé à Reuters les discussions entre les deux groupes. Selon Le Figaro (18/12/2007), les négociations auraient commencé depuis plusieurs semaines et un projet aurait été présenté au ministère de l’Économie et des Finances.

Jusqu’à récemment, SFR se disait satisfait de sa participation dans le capital de Neuf Cegetel. Depuis, les conditions d’attribution de la quatrième licence 3G ont été révisées par Bercy à la suite du rejet du dossier du seul candidat en lice, à savoir Free Mobile. Par la suite, Neuf Cegetel en avait profité pour faire connaître son intention de déposer un dossier de candidature.

Face au risque que Iliad, maison mère de Free, devienne opérateur mobile, le rapprochement entre Neuf Cegetel, opérateur haut débit et lignes fixes, et SFR, opérateur mobile, s’inscrit dans une logique de consolidation de l’actionnariat en vue de lancer une stratégie de convergence fixe/mobile. Reste à savoir si les conditions proposées par la filiale de Vivendi satisferont Louis Dreyfus. Les discussions devraient aboutir avant la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur