SFR veut faciliter la diffusion de ses offres dans les TPE françaises

Mobilité

L’opérateur mobile lance le Club des PME, une plate-forme visant à promouvoir sa gamme de services auprès des petites entreprises.

A l’instar d’autres acteurs des télécoms ou de l’informatique, SFR Entreprises cherche actuellement à accroître ses revenus sur le marché des petites entreprises. L’opérateur mobile a ouvert le 1er mars 2006 un nouveau Club des PME destiné aux entreprises de 10 à 49 salariés. Objectif : aider son réseau de distribution à atteindre cette cible afin d’accroître ses ventes.

Le Club des PME a vocation à proposer des offres simples à un coût attractif. Actuellement, l’opérateur met en avant un terminal BlackBerry à 49 euros TTC, deux téléphones mobiles (les modèles Nokia 3120 et Sony Ericsson V600i) et une carte 3G/GPRS pour PC portables à 1 euro HT.

Ce Club repose, en outre, sur un nouveau centre d’appels chargé de conseiller les prospects, de gérer leurs précommandes et de les orienter vers le réseau de distribution de SFR Entreprises. “Cela permet au client d’avoir un accès simple et direct à l’offre sans tomber dans les travers de la vente directe, c’est-à-dire la déshumanisation, puisqu’il y a derrière un contact de proximité”, explique Philippe Blond, responsable de la communication de SFR Entreprises.

Un objectif pédagogique important

“L’idée à terme est d’enrichir ce club avec du contenu spécifique pour les PME et des offres prioritaires”, ajoute Philippe Blond. “SFR Entreprises met l’accent sur la pédagogie. Ce n’est pas pour rien si nos publicités radios utilisent le fameux ‘Comment ça marche ?’ de Michel Chevalet”, complète-t-il.

L’opérateur cherche également à développer le sentiment d’appartenance à un club d’utilisateurs privilégiés. Pour promouvoir sa communauté, il devrait distribuer plus d’un million d’encarts en mars et avril 2006 et diffuser des annonces publicitaires dans la presse spécialisée et sur Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur