SGBD : Oracle dévoile MySQL 5.5 en release candidate

Cloud

Propriété d’Oracle depuis le rachat de Sun Microsystems, MySQL évolue en termes de performance.

Entre l’ouverture de la conférence MySQL Sunday associée à son évènement OpenWorld 2010 (19 au 23 septembre) de San Francisco, Oracle a annoncé la disponibilité de la version release candidate (RC) de MySQL 5.5 (celle-ci contient encore du code bêta, mais elle est censée être stable).

Selon Silicon.fr, Oracle a mis l’accent sur les performances et l’évolutivité de l’application pour cette nouvelle mouture.

MySQL Server et InnoDB savent désormais tirer toute la quintessence des plates-formes multi-socket et multi-cœur ainsi que du système d’exploitation hôte, aussi bien Windows, que Linux et Mac OS.

Dans la foulée, InnoDB devient le moteur de stockage par défaut de MySQL Server (ce qui pousse un peu plus MySQL dans le modèle propriétaire) offrant ainsi des transactions ACID, l’intégrité référentielle et la récupération des données suite à un crash.

Des améliorations sur la disponibilité et fiabilité ainsi que sur l’expérience utilisateur figurent également au menu des enrichissements de MySQL.

Selon les tests effectués par Oracle, la nouvelle version afficherait jusqu’à 1500% de performances accrues par rapport à MySQL 5.1 sur les opérations de lecture/écriture sous Windows et 500% sur les commandes de lecture seule. Sous Linux, les gains sont moindres mais néanmoins louables : 360% et 200% respectivement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur