SGI dévoile son nouveau visage

Régulations

L’ancienne société Silicon Graphics, rebaptisée SGI, sort de la niche des stations graphiques pour s’attaquer plus largement au marché des serveurs et stations de travail. Et annonce un support Linux.

Lors d’une conférence tenue durant la première journée du salon Comdex Spring, le patron de SGI Rick Belluzzo a dévoilé la manière dont sa société allait élargir son image de spécialiste des outils de visualisation graphique en 3D. La compagnie a d’abord abandonné le nom Silicon Graphics, décidément trop associé aux stations graphiques haut de gamme. A travers plusieurs démonstrations, Rick Belluzo a mis en avant une large palette d’applications de sa technologie 3D dans l’éducation, la médecine ou le “data mining”. Surtout, il a expliqué que ses systèmes tireraient son prix vers le bas. La société a déjà lancé une station Wintel, mais le support Linux sera bientôt proposé, selon le Pdg. Ce qui n’empêchera pas SGI de développer son propre système d’exploitation, Irix.

L’intervention de Rick Belluzzo est consultable (en anglais) sur le site Web de SGI.

Pour en savoir plus : http://www.sgi.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur