Sharp présente un écran LCD avec processeur intégré

Mobilité

Le constructeur Sharp vient de dévoiler un écran à cristaux liquides qui intègre un microprocesseur et un ensemble de circuits électroniques afin de le rendre aussi fonctionnel qu’un ordinateur. Objectif : offrir un gain de place évident et réduire les coûts de production. Si un prototype à base de processeur Z80 a été présenté, les premiers appareils ne débarqueront pas avant 2005.

Sharp, premier fabricant nippon de moniteurs à cristaux liquides (LCD), a dévoilé mardi 22 octobre à Tokyo un écran qui intègre un processeur et les circuits associés. Cet écran-ordinateur intégré ne vise pas à concurrencer les ordinateurs portables – pas dans l’immédiat, en tout cas – mais à prendre place au sein des téléphones mobiles, des consoles de jeu, des systèmes de navigation embarqués, etc. Ce type d’écran, qui ne sera pas commercialisé avant 2005, offre un gain de place évident et des coûts de production réduits, selon Sharp.

Cet écran avec microprocesseur intégré pourra prendre la taille d’une carte de crédit et sera tactile. Des fonctions sans fil et la possibilité de stocker des données pourront également y être ajoutées. Pour réussir cet exploit, Sharp exploite sa technologie CSG (Continuous Grain Silicon). Selon le constructeur nippon, cette technologie permet aux électrons de voyager au sein des semi-conducteurs six cent fois plus vite qu’avec le silicium habituel et trois fois plus rapidement qu’avec le polysilicium à basse température, technologie exploitée par ses concurrents Toshiba et Sanyo.

Un Z80 à 16 MHz

Pour la démonstration, Sharp a utilisé un Z80, processeur 8 bits à 16 MHz vieux d’environ un quart de siècle et doté de quelques milliers de transistors (on est loin des dizaines de millions de transistors qui équipent les Pentium 4 et Athlon XP). Ce processeur est complété par un jeu de circuits qui permet d’ajouter de la mémoire, de compresser/décompresser des images, de gérer les entrées/sorties, etc. Et rien, a priori n’interdit d’intégrer dans le substrat de verre des processeurs plus puissants. Les écrans du futurs seront-ils réellement intelligents ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur