Showroomprivé acquiert Beautéprivée : la confiance sans fard dans le business

BourseE-commerceEntrepriseMarketing
showroomprive-beauteprivee-resultats-financiers-2016
2 0

Showroomprivé va acquérir Beautéprivée (vente privée « beauté – bien être ») sur fond de publication de résultats financiers 2016 stimulants.

Sur fond de publication de ses résultats financiers 2016, Showroomprivé a annoncé son intention d’acquérir Beautéprivée, spécialiste de la vente privée en ligne de produits et services dans le domaine de la cosmétique, de la beauté et du bien-être.

Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Le deal devrait être bouclé d’ici la fin du premier trimestre 2017.

Fondé en 2007 à Aix-En-Provence par Xavier Chauvin et Frederic Bille (avec l’appui des fondateurs de Voyageprivé dont Denis Philipon), Beautéprivée revendique plus de trois millions de membres et 800 marques partenaires.

Seuls indicateurs financiers transmis : le site marchand acquis a réalisé un chiffre d’affaires de 19 millions d’euros (+40%) par rapport à l’année précédente. Sa marge d’EBITDA s’élève un peu au-dessus de 7% du chiffre d’affaires.

Ce projet de rapprochement est à percevoir sous un angle complémentaire : le spécialiste des ventes privées « mode » Showroomprivé a trouvé une expertise dans le segment stratégique des produits de cosmétique et de bien-être.

L’an passé, il avait procédé à une autre opération de croissance externe – Saldi Privati – pour se renforcer en Italie.

Coté sur Euronext Paris depuis octobre 2015, Showroomprivé a réalisé en 2016 un volume d’affaires brut de plus de 750 millions d’euros, soit un chiffre d’affaires net de 539,7 millions d’euros.

C’est une croissance de 22% par rapport à l’année précédente. Les activités de la société restent très liées au marché français : en 2016, elle représente toujours l’essentiel du chiffre d’affaires Internet (453,7 millions d’euros, +22,6%) même si l’internatoinal monte dans une moindre mesure (71,7 millions d’euros, +13,4%).

L’EBITDA s’affiche à 28,3 millions d’euros. Et le résultat net a dépassé la barre des dix millions d’euros : de 9,3 millions à 13 millions.

Vu sous un angle des usages, une proportion majoritaire de 55% du CA est désormais réalisée par mobile (+7 points en un an).

Le groupe e-marchand, cofondé en 2006 par Thierry Petit et David Dayan, emploie désormais près d’un millier de personnes pour couvrir neuf pays en Europe. Il revendique 28,3 millions de membres, dont 6,8 millions d’acheteurs. Le nombre de commandes traités sur l’année se situent à 13,6 millions.

En termes de perspectives, Showroomprivé compte réaliser un chiffre d’affaires compris entre 690 et 720 millions d’euros en 2017. La barre du milliard a vocation à être dépassée à l’horizon 2020.

(crédit photo archive NME : Showroomprivé – introduction en Bourse – octobre 2015)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur