Showroomprivé.com veut titiller le leader Vente-Privée.com

Cloud

Le spécialiste des ventes privées sur Internet Showroomprivé.com vient de lever 37 millions d’euros auprès d’Accel Partners pour monter en puissance en Europe.

Site de ventes privées créé en 2006, Showroomprivé.com vient de procéder à une importante levée de fonds de 37 millions d’euros auprès du fonds américain Accel Partners. Ce qui correspond à une “prise de participation minoritaire” dans la société exploitant le site marchand français.

Jusqu’ici, Showroomprivé.com s’était passé de partenaires extérieurs pour le financement de ses activités.

L’objectif est d’accélérer le développement international de Showroomprivé.com. Priorité est donnée à l’expansion européenne pour rivaliser avec le leader de ce segment de marché du commerce électronique : Vente-Privée.com (d’origine français également). Une déclinaison espagnole de Showroomprive.com a ouvert ses portes en juin. La société affiche actuellement un effectif de 200 personnes.

La logistique reste aussi au coeur des préoccupations de ses co-fondateurs Thierry Petit (venu du Web) et David Dayan (spécialiste du déstockage et de la vente privée) avec le développement d’une nouvelle plate-forme dédiée. Actuellement, la société dispose de 25 000 mètres carrés d’entrepôts.

Ses objectifs sont simples à résumer cette année : X 2. Tant en termes de chiffres d’affaires (140 millions d’euros en 2010 escomptés contre 75 millions réalisés l’an dernier) que de recrutements de membres (6 millions prévus pour 2010 contre trois millions en 2009).

Le site marchand indique qu’il organise actuellement 70 ventes par mois en moyenne et qu’il propose des “fortes réductions” (-50%, -70%) sur une large gamme de produits (prêt-à-porter, accessoires de mode, produits cosmétiques et parfums, linge et équipements de la maison, chaussures, high-tech,…) émanant d’un millier de marques.

Pour gagner en visibilité,  Showroomprivé.com a ouvert une collaboration avec Orange.fr pour organiser des “ventes privilèges” et une première application mobile devrait permettre de faire ses premiers pas dans le m-commerce.