Shutterstock va classer ses images avec WebDAM

Régulations
webdam-shutterstock

Fournisseur de solutions cloud dédiées à la gestion des actifs numériques, WebDAM passe dans le giron de Shutterstock, le spécialiste de la vente d’images libres de droits par abonnement.

Plus de quatre ans après sa dernière opération de croissance externe avec le rachat de son concurrent BigStockPhoto, Shutterstock réalise une nouvelle acquisition stratégique.

Le fournisseur de photographies et d’illustrations par abonnement a mis la main sur WebDAM. Fondée en 2005, cette société d’origine américaine s’est spécialisée dans la gestion des actifs numériques. Elle propose aux concepteurs et aux équipes marketing plusieurs outils cloud destinés à faciliter l’organisation, le partage et la distribution de contenus multimédias tels que les images et les vidéos, mais aussi les présentations ou les documents texte. Intel, Kawasaki, Salesforce.com et Symantec figurent sur sa liste de références.

Ce rapprochement devrait être validé dans les prochaines semaines. Il n’impactera pas directement les activités de WebDAM, qui conservera sa marque et une relative autonomie dans son siège social de San Mateo (Californie), avec un effectif de 25 employés placé sous la responsabilité des cofondateurs Steve Rankin et Jody Vandergriff (actuel CEO).

Devenue, en onze ans d’existence, l’une des plus importantes banques d’images en ligne, Shutterstock capitalise sur ce rachat pour “approfondir ses relations avec les créateurs et le monde du marketing”. Sa base de données, qui compte “plusieurs millions d’éléments”, vise aussi les blogueurs, les publicitaires, les commerciaux ou encore les magazines. Plus de 200 000 photographes numériques et illustrateurs l’alimentent et touchent des revenus lorsque les clients téléchargent leurs productions.

La formule d’abonnement “classique” permettant de télécharger 25 images par jour est déclinée en quatre paliers : 199 euros pour 1 mois ; 569 euros pour 3 mois ; 1079 euros pour 6 mois ou 2049 euros l’année. Il existe également des forfaits commercialisés sur le modèle du prépayé : 12 téléchargements pour 39 euros (ou 5 téléchargements avec accès à la qualité HD) ; 60 images pour 69 euros (ou 25 sans qualité HD). La grille tarifaire s’étend par ailleurs aux comptes multi-utilisateurs et aux licences spéciales pour les tirages dépassant les 250 000 exemplaires.

Shutterstock, qui exploite notamment un système d’albums pour faciliter le partage de contenus, commence à diversifier sa stratégie. L’année passée a été marqué par le lancement successif d’Offset (service de photos haute résolution) et Skillfeed (plate-forme de cours en ligne).

shutterstock-webdam

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur