Si puissant Power PC

Mobilité

Les Mac sont animés par l’un des plus puissants processeurs du moment qui a, de plus, démontré son potentiel d’évolution tout au long de cette année 99.

Issu de la coopération entre Motorola et IBM, le processeur P|werPC qui équipe depuis plusieurs années maintenant tous les Mac de la gamme, est réputé pour sa très grande puissance de calcul. Tellement même que la dernière version en date, le G4 à 450 MHz, a eu des difficultés à obtenir l’agrément d’exportation du gouvernement américain : dépassant les 2 gigaflops (milliards d’opérations par seconde), il entrait dans la catégorie des armes de guerre. Et cela ne devrait pas s’arrêter là. Des versions à plus hautes fréquences devraient rapidement voir le jour et Motorola a annoncé travaillé sur un G5 qui atteindrait le GHz ! D’autant plus impressionnant quand on se rappelle que le Power PC n’a pas attendu d’atteindre ces sommets de fréquence pour mettre une raclée aux Pentium III !À LIRE OU À RELIRE :7 janvier 1999 :Nouveaux G3, puissance et innovationApple lance à Macworld sa nouvelle gamme de Power Mac G3. Très puissants, les nouveaux modèles préparent l’abandon de la norme SCSI au profit des interfaces USB et Firewire.1 juin 1999 :Les Power Mac G3 bleus grimpent à 450 MHzNouvelle montée en puissance pour les Power Macintosh d’Apple : les G3 bleus sont désormais cadencés à 350, 400 et 450 MHz. Le modèle à 300 MHz disparaît du catalogue.1 septembre 1999 :Le Power Mac G4 est là !Le patron d’Apple Steve Jobs a dévoilé lors du salon Seybold le nouveau Power Mac G4. Doté en entrée de gamme d’un processeur cadencé à 400 MHz, l’ordinateur innove avec de nouveaux reflets transparents et une mémoire vive extensible à 1,5 Go. Le tout profite d’une nouvelle technologie phare, Velocity Engine, qui surpasserait en performance les Pentium III les mieux armés.2 septembre 1999 :G4 : la nouvelle arme fatale du PentagoneUn spot publicitaire diffusé sur le Net met en scène le rutilant Power Mac G4. Arguant d’une capacité de calcul d’un milliard d’opérations en virgule flottante par seconde, le film transforme avec humour l’ordinateur en arme hautement stratégique aux yeux de la Défense américaine. Le Pentium, lui, est relégué aux oubliettes.27 septembre 1999 :Motorola G4 : cap vers le 1 GHz !Motorola prévoit de pousser la gamme des processeurs G4 jusqu’à la frontière du GHz. Mieux : le fondeur prépare la naissance d’un futur G5 qui multipliera par deux cette fréquence… 18 novembre 1999 :De la 3D pour le G4Après avoir longtemps attendu l’intégration par Apple des librairies OpenGL, le constructeur livre une nouvelle version “dopée” au G4 !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur