Performances commerciales : Sidetrade affine le potentiel avec BrightTarget

Big dataCloudData-stockageEntrepriseFusions-acquisitions
sidetrade-brighttarget
2 24 Donnez votre avis

Sidetrade explore plus loin l’intelligence artificielle avec BrightTarget pour affiner la connaissance client et anticiper le comportement client.

Sidetrade, éditeur français de solutions de gestion financière de la relation client (coté sur Euronext), boucle le rachat de BrightTarget Ltd.

Cette start-up britannique explore le jonctions entre intelligence artificielle et performance marketing et commerciale des entreprises. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Sidetrade, dont le lancement remonte à mars 2000, exploite une plateforme en mode SaaS (hébergé) qui a vocation à compléter les outils de gestion de la relation clientèle (CRM) et de gestion d’entreprise (ERP).

L’éditeur exploite l’intelligence artificielle pour « détecter des opportunités de croissance inexploitées » : développer les ventes, améliorer la rétention client, prévoir les comportements de paiement client et accélérer la génération de cash-flow.

Dans cette approche marketée « Sales-to-Cash », il revendique plus d’un millier d’entreprises clientes (120 000 utilisateurs) et dispose d’un effectif de 180 personnes.

BrightTarget dispose d’un historique plus léger. Co-fondée en 2014 à Birmingham par Glen Westlake (Président) et Mark Sheldon (Directeur Technique), la start-up avance dans le segment ventes et marketing pour affiner la connaissance client et son potentiel de business.

Elle tente de répondre à ses questions : quelle contribution financière à anticiper ? quel risque de perdre un client ? quelles opportunités business ? quelle niveau de conversion à envisager ?

Les deux partenaires vont affiner leur approche IA à travers l’exploitation de l’auto-apprentissage (machine learning).

« Être capable de donner avec exactitude -dans plus de 7 cas sur 10 – l’identité des clients à risque ou ceux avec qui vous pouvez faire plus de business est d’une très grande valeur pour n’importe quelle entreprise », évoque  Olivier Novasque, Président de Sidetrade, cité dans le communiqué.

« Nous avons trouvé en BrightTarget une pépite de l’Intelligence Artificielle appliquée à la gestion du client ».

Parallèlement, Sidetrade vient de lancer une solution de score prédictif des comportements de paiements clients sur plus de 2,2 millions d’entreprises dans le monde.

Une plateforme susceptible d’être appréciée avec l’essor  escompte du crédit inter-entreprises favorisé sur fond de libéralisation de la pratique.

Sur le premier semestre 2016,  Sidetrade a réalisé un chiffre d’affaires de 8,9 millions d’euros (+14% par rapport à la même période l’an passé) et affiche un résultat d’exploitation de 1,1 million d’euros. Le résultat net ressort à 900 000 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur