Sidetrade acquiert C-Radar, un nouveau pilier pour doper la prospection client

CloudCRMEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
c-radar-sidetrade

Dans le segment du marketing prédictif, Sidetrade rachète Data Publica, qui exploite la plateforme C-Radar pour identifier des prospects qualifiés plus vite.

Après BrightTarget (marketing prédictif, UK) et Iko System (logiciel de prospection, France), le groupe Sidetrade poursuit ses opérations de croissance externe avec l’acquisition de Data Publica/C-Radar.

Cet éditeur français a développé une technologie d’identification des entreprises en fonction des secteurs visés.

Objectif : faciliter le travail des directeurs marketing et commerciaux dans leur quête de prospection qualifiée en vue d’accélérer l’acquisition de clients. Le montant du rachat n’a pas été dévoilé.

La combinaison des technologies « permettra de démocratiser l’usage de l’intelligence artificielle sur l’ensemble de la relation client et de positionner Sidetrade comme un acteur unique sur le marché », selon Olivier Novasque, Président du groupe Sidetrade coté sur Euronext Growth.

L’expertise acquise par C-Radar dans le machine learning et la data science devrait permettre d’accélérer les développements des produits associés à l’intelligence artificielle.

La création de Data Publica sous la houlette de François Bancilhon et Christian Frisch remonte à 2011.

L’éditeur parisien a développé la solution C-Radar visant à optimiser les processus de sourcing de prospection et d’identification de marchés (analyse, segmentation, ciblage…) en piochant dans des bases de données tierces d’information sur 4 millions d’entreprises françaises.

Il revendique 80 clients dont BNP Paribas, Allianz, Bpifrance, Groupe BPCE, La Banque Postale, Groupe SoLocal, SNCF et DHL. Data Publica avait commencé à s’ouvrir à des marchés comme la Belgique ou le Royaume-Uni. En octobre 2015, ITespresso.fr s’était rendu à une session de témoignages clients incluant Bpost (La Poste belge).

Le rapprochement devrait également favoriser « l’internationalisation et le traitement de l’ensemble du processus de vente », évoque François Bancilhon dans le communiqué.

Dès sa création, Data Publica/C-Radar était soutenue par le fonds IT-Translation, qui accompagne des start-up techno-numériques issues de la recherche publique ou privée.  


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur