Siemens veut bousculer le marché du mobile

Régulations

Siemens prépare un partenariat avec un fabricant de téléphones mobiles afin de proposer des appareils plus attractifs.

Après avoir raté le boom du marché de la téléphonie mobile grand public en se focalisant sur les portables haut de gamme, Siemens repart à l’assaut avec pour objectif la troisième place du marché mondial, devant Motorola et derrière Nokia et Ericsson. Actuellement numéro cinq de la téléphonie sans fil, Siemens “investira beaucoup d’argent et s’associera probablement avec un partenaire pour réduire les coûts de développement”, a déclaré Volker Jung, responsable de la communication de Siemens au cours d’une conférence ce mardi à Berlin. “L’année dernière, nos difficultés étaient liées à une offre limitée aux portables haut de gamme. Si nous voulons survivre, nous devons produire une ligne entière de produits, allant des applications d’entrée de gamme ? comme les téléphones pour enfants- aux applications haut de gamme”, indiquait Volker Jung. En démonstration, un mobile prototype de troisième génération présentait une caméra intégrée et un écran, pour la vidéoconférence. On pouvait voir aussi un assistant numérique personnel intégrant des fonctions GSM. Pour le grand public, Siemens a présenté un téléphone bi-bande permettant aux nomades de s’aventurer sur différents réseaux, en particulier aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur