Sigfox exploite le filon du M2M et de l’Internet des objets

La start-up toulousaine a été repérée par Intel Capital qui a organisé une levée de fonds de 10 millions d’euros pour développer son concept original du sans fil bas débit pour les entreprises.

nfc-sans-fil-wireless-mobilite-puce-sans-contact-

Sigfox vient de concrétiser une belle opération de financement en France.

Cet opérateur réseaux, dédié aux communications Machine-to- Machine (M2M) et à « l’Internet des Objets », lève dix millions d’euros auprès d’un pool d’investisseurs mené par Intel Capital, le fonds corporate du fondeur numéro un mondial.

Des fonds comme Elaia Partners, Partech Ventures International et iXO Private Equity, qui suivaient déjà le parcours de Sifox, remettent dans le pot commun.

La société IT toulousaine , disposant d’un effectif d’une trentaine de personnes, emprunte une voie originale : déployer un réseau très bas débit permettant le transfert de données.

Ce qui serait la meilleure solution pour développer des services M2M et favoriser l’émergence de « l’Internet des objets ».

Sigfox s’appuie sur un nouveau réseau (« une consommation 1000 fois inférieure à un réseau GSM et nécessite 1000 fois moins d’antennes pour couvrir le territoire »), une technologie brevetée (UNB) et des partenaires qui commercialisent des « chipset SIGFOX Ready ».

Dans un article en date du 16 août sur ObjectifNews (actualité économique de la région Midi-Pyrénées), Ludovic Le Moan, P-DG de Sigfox, fait le point sur le déploiement : une centaine d’antennes est installées en France (ce qui correspond à la couverture de sept grandes villes dont  Grenoble, Toulouse, Marseille et Paris).

L’ensemble du territoire national devrait être quadrillé d’ici fin de l’année.

La société envisage de s’attaquer ensuite à l’international (Allemagne, Royaume-Uni, Espagne dès 2013…

Toujours selon ObjectifNews, Sigfox compterait une dizaine de clients grands comptes clients dans divers domaines : environnement, électroménager, sécurité ou communication (notamment Clear Channel France, positionné dans la communication extérieure).

Sigfox vise les 40 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2014.

Crédit photo : ©-verticalarray-Fotolia.com

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to Sigfox exploite le filon du M2M et de l’Internet des objets
  • Le 17 septembre 2012 à 16:34 par Matooma M2M

    Le M2M a le vent en poupe en 2012. un nouvel acteur est arrivé sur le marché récemment. Matooma propose ainsi une solution logicielle pour la gestion à distance des boitiers communiquants.

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

18:16:40