Sigfox ouvre son réseau IoT aux satellites d’Eutelsat

Gestion réseauxM2MRéseaux
eutelsat-sigfox
4 24

Accord franco-français : pour consolider son réseau bas débit dédié à l’IoT et au M2M, Sigfox y intègre la technologie satellite SmartLNB d’Eutelsat.

Utilisée essentiellement pour la diffusion audiovisuelle grand public à travers l’exploitation d’un système de télévision linéaire associé à des services de TV connectée (réseaux sociaux, multi-écran, participation en direct aux programmes de divertissement…), la technologie SmartLNB du Français Eutelsat permet aussi l’interaction à bas débit entre des objets communicants.

C’est précisément pour cet usage que Sigfox a décidé de l’intégrer sur son réseau cellulaire dédié à l’Internet des objets (IoT) et au Machine-to-Machine (M2M).

Principal objectif : renforcer la qualité de service globale avec une large couverture, tout en participant à la mise en place d’une connectivité redondante à destination des applications critiques ; que ce soit dans la surveillance, la maison connectée ou les réseaux énergétiques intelligents.

Comme l’explique Rodolphe Baronnet-Frugès, vice-président exécutif de Sigfox chargé des réseaux et des opérateurs, « cette solution simplifie également le processus de sélection des sites où sont installées les stations émettrices-réceptrices » qui constituent le bras armé de l’infrastructure montée par la pépite française.

L’adoption de SmartLNB doit aussi favoriser l’extension du réseau à l’international (plus d’un million de km² de couverture revendiqués au dernier pointage). En première ligne, les États-Unis, dans l’optique de couvrir à terme toute l’Amérique du Nord. Sigfox se projette déjà vers d’autres régions du globe (Europe, Moyen-Orient, Afrique, Asie-Pacifique), Eutelsat disposant d’une flotte de 38 satellites.

Autre chantier mené en parallèle : le déploiement, jusqu’à la fin de l’année, du réseau bas débit au Luxembourg, avec l’appui de POST Luxembourg (opérateurs télécoms) et RMS.lu (solutions d’authentification et de mobilité).

Il y a aussi ce partenariat technologique et financier avec Samsung. Le groupe sud-coréen va intégrer la technologie de Sigfox à sa plate-forme Artik, qui vise à accélérer la mise en production des objets connectés en abordant des problématiques de sécurité, d’interopérabilité ou encore de cloud pour le traitement et l’accès aux données.

Sigfox accompagne par ailleurs Airbus dans son programme Mustang, dont le but est de concevoir une solution de connectivité globale pour l’IoT associant satellites et réseaux terrestres.

Crédit photo : dgbomb – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur