SimCity 3000 met Apple en scène

Mobilité

Le troisième volet du célèbre jeu de stratégie SimCity arrive enfin sur le Mac. Pour fêter l’événement, son éditeur Maxis apporte un petit cadeau inédit : au sein de sa panoplie de bâtiments, une reproduction des locaux d’Apple.

Et de trois. Après un lancement en fanfare au début de l’année en version PC, le nouveau volet du jeu de stratégie et de simulation Sim City 3000 est enfin disponible sur le Mac. Le jeu reprend la trame qui a fait son succès en invitant le joueur à construire une mégapole puis assurer la prospérité de ses habitants. Il faudra d’abord bâtir les fondations, organiser les commerces et les transports afin, en bon maire de la ville, de récolter les impôts qui permettront d’étendre les frontières de la SimNation. Du côté des nouveautés, deux niveaux de zoom permettent de voir les graphismes en détail pour observer le déplacement des piétons, des voitures ou des trains. L’éditeur Maxis a choisit d’introduire dans le jeu de nouveaux bâtiments issus du monde réel (Big Ben, Empire State Building). Le plus étonnant reste toutefois la reproduction du bâtiment Apple à Cupertino, aux Etats-Unis, qu’Apple US propose en téléchargement gratuit sur son site Web. “Je sais que les utilisateurs du Mac ont du attendre un peu plus que prévu pour obtenir SimCity 3000, et nous voulions faire quelque chose de spécial pour eux”, explique Tim LeTourneau, responsable de Maxis, filiale d’Electronic Arts. Cette nouveauté n’est pas la seule différence par rapport à la version PC. Le téléchargement d’extensions (nouveaux décors, bâtiments, etc.) est plus facile et rapide que sur Windows grâce à un installeur pré-intégré. En outre, le pointeur de la souris, qui évolue en fonction de l’action choisie et du temps lors de la partie, devient plus expressif puisqu’il est en couleur sur le Mac (en noir et blanc sur PC).

Près de 5 millions de personnes auraient déjà joué à Sim City selon Maxis. Pour se laisser séduire par le troisième volet, il faudra débourser 369 francs TTC. Disponible dès cette semaine en version française, le jeu demande une configuration PowerPPC 200 MHz ou G3 avec Mac OS 7.5.6 ou supérieur, ainsi que 32 Mo de mémoire vive et 260 Mo d’espace disque.

Pour en savoir plus :

* L’extension Apple SimCity

* http://www.simcity.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur