Simyo agressif dans les communications mobiles “low cost”

Mobilité

L’opérateur mobile virtuel Simyo, issu de KPN, débarque en France. D’emblée, il marque son territoire avec un tarif unique très bas.

KPN s’attaque au marché français avec Simyo, une nouvelle offre mobile exploitée sur le réseau de Bouygues Telecom. L’opérateur télécoms néerlandais a signé un accord dans ce sens avec la filiale mobile du groupe Bouygues. L’offre est disponible depuis aujourd’hui. L’offre et les inscriptions sont uniquement proposées via Internet.

Simyo mise sur des prix de communication très bas, tant vers les mobiles que vers les fixes en France, avec un tarif unique de 0,19 euro la minute. Et de 10 cents par SMS, en France métropolitaine.

Le nouvel opérateur mobile virtuel n’hésite pas à annoncer qu’il est beaucoup moins cher que ses principaux concurrents : Orange (Mobicarte à 0,55 euro/minute), SFR (La Carte, 0,55 euro/minute), Tele2 Mobile (La Carte, 0,40 euro/minute), NRJ Mobile (Megaphone à 0,33 euro/minute) ou Virgin Mobile (Very Voix, 0,27 euro/minute).

Il concurrence également le premier français MVNO Debitel qui a renouvelé son offre avec Simpleo, qui, malgré des prix attractifs, propose un prix de communication à la minute de l’ordre de 0,39 euro. Mais le prix par SMS reste en effet moins élevé chez Simpleo : 0,07 euro par envoi.

Tout par Internet

Pas de souscription à un forfait, pas besoin de se fournir en carte prépayée dans des points ventes spécialisés : toutes les souscriptions à Simyo se font directement en ligne, sur le site de l’opérateur mobile virtuel.

Pour pouvoir bénéficier des tarifs avantageux, il suffit de recréditer son compte en ligne, au moment voulu, du montant souhaité, compris entre 10 et 60 euros. L’utilisateur dispose alors de trois mois pour utiliser les minutes de communication payées.

Pour une gestion facilitée, Simyo précise que son compte en ligne peut être crédité automatiquement tous les mois, avec un montant défini par l’utilisateur. Principal avantage : le mobinaute peut gérer au jour le jour ses communications, sans abonnement, et sans engagement pour 12 ou 24 mois avec un opérateur.

Comment commencer ? Il suffit de se procurer une carte SIM estampillée Simyo à 9,90 euros sur le site dédié, utilisable ensuite dans les téléphones mobiles et livrée en 72 heures. A noter : Simyo propose également une offre d’Internet mobile, facturée 0,05 euro par tranche de 10 Ko de données transférées.

Mais Simyo aura fort à faire sur un marché où les MVNO ne s’arrogent qu’une petit part du gâteau : les opérateurs mobiles virtuels ne représentent que 4,90% du marché total de la téléphonie mobile, d’après les chiffres dévoilés par l’Arcep au 30 septembre 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur