Sinetis, PME innovante récompensée par Dell

Cloud

Petite entreprise deviendra grande. Sinetis a remporté le prix de l’excellence PME 2008 organisé en partenariat avec Dell et la CGPME.

Pour sa première édition en France, le Prix de l’excellence PME 2008 a été décerné aujourd’hui à Sinetis. Lancé il y a cinq ans aux Etats-Unis par Dell et la Fédération nationale des entreprises indépendantes (National Federation of Independent Business – NFIB), le Prix de l’excellence s’est exporté dans le monde et aujourd’hui en France où Dell partenaire de l’ICBS (Independent Council for Small Business) s’est associé à la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) pour l’organiser.

Pour sa première édition en France, le Prix de l’excellence PME 2008 a été décerné aujourd’hui à Sinetis. Lancé il y a cinq ans aux Etats-Unis par Dell et la Fédération nationale des entreprises indépendantes (National Federation of Independent Business – NFIB), le Prix de l’excellence s’est exporté dans le monde et aujourd’hui en France où Dell partenaire de l’ICBS (Independent Council for Small Business) s’est associé à la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) pour l’organiser.

Et cela pour une bonne raison, l’éditeur de logiciels marseillais, propose désormais sa suite d’application en mode Saas (Software as a service). Les mêmes modules sont hébergés sur des serveurs Web et fonctionnent en ligne après l’installation d’une simple extension sur le poste de l’utilisateur.

“Nous avons souhaité faire en sorte que nos clients ne remarquent pas la différence entre nos applications installées en local sur leur ordinateur et celles hébergées à distance”, explique Jean-Philippe Regnault, directeur associé de Sinetis. “Les deux solutions fonctionnent de la même façon et disposent de la même interface. Nous avons ajouté quelques fonctions graphiques pour obtenir des menus déroulants et contextuels sur notre offre Saas”, ajoute-t-il.

Les applications Sinetis s’ouvrent de manière indépendante et se passent volontiers d’un navigateur Internet. D’ailleurs le SyScript permet d’en créer un en seulement dix lignes de codes !

Le langage Syscript WebAndPlay est idéal pour les développeurs Web

Le langage informatique, dans sa version Internet appelée Syscript WebAndPlay, ouvre un monde de possibilités pour les développeurs ou webmasters. Ils peuvent créer très facilement des applications ou des widgets souvent plus légers qu’une page Internet codée en langage HTML classique.

“Nous investissions 50% de notre chiffre d’affaires dans la recherche. Aujourd’hui notre technologie est arrivée à maturité et nous allons nous orienter vers la phase commerciale. Nous espérons que le prix d’excellence nous aidera à cela”, précise Jean-Philippe Regnault.

Le lauréat du concours remporte20 000 euros de produits et de services Dell, une rencontre d’une journée avec Michael Dell, PDG fondateur de l’entreprise éponyme ainsi que le droit de participer à la finale mondiale dans quelques semaines.

L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de concourir avec les lauréats d’Australie, du Brésil, du Canada, de la Chine, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Mexique, d’Espagne, du Royaume-Uni et des Etats-Unis. Le gagnant sera reçu par Michael Dell, recevra 35 000 euros de produits et services Dell, une adhésion à vie à l’ICSB et l’intégration au réseau Endeavour. Un organisme composé de grands dirigeants d’entreprises et d’entrepreneurs. Bref, un grand pas vers une reconnaissance internationale.

* Renaud Redien-Collot, directeur délégué d’Advancia et membre de l’ICSB (International council of small business – Comité international des petites entreprises), Catherine Leger-Jarniou, docteur et maître de conférence à l’université Paris Dauphine et membre de l’ICSB, Stéphane Huet, directeur commercial chez Dell France et Suisse et Albert Cohen, directeur de l’école informatique EPSI et représentant des NTIC au sein de la CGPME.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur