Skype coupe les ponts avec le logiciel de téléphonie open source Asterisk

CloudRéseauxVoIP

Quelques jours après son rachat par Microsoft, Skype a annoncé la fin, pour le 26 juillet prochain, de son accord d’interopérabilité avec le logiciel de téléphonie open source Asterisk.

Microsoft veut mettre à profit le rachat de Skype, qui lui a coûté la bagatelle de 8,5 milliards de dollars.

Premier dommage collatéral : l’abandon par Skype du logiciel open source Asterisk, un PABX (autocommutateur téléphonique privé) pour les systèmes Unix, Windows et Mac OS X.

En effet, le spécialiste de la VoIP, qui devrait prochainement devenir une nouvelle division de Microsoft, a décidé de rompre le partenariat initié en 2009 mis en place avec Digium, qui édite ce logiciel open source de téléphonie.

Ainsi, à partir du 26 juillet prochain, les utilisateurs d’Asterisk ne pourront plus utiliser cette solution “Skype for Asterisk” pour passer et recevoir des appels sur Skype. En outre, Skype ne pourra plus être utilisé comme client SIP pour Asterisk. Toutefois, Skype devrait continuer d’assurer le support des clients existants pour une durée de deux ans.

Si on ne peut pas affirmer que l’abandon d’Asterisk par Skype est une conséquence directe du rachat de l’éditeur du logiciel de voix sur IP, soulignons que le logiciel open source est un concurrent direct de la nouvelle solution de communications unifiées Microsoft Lync.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur