Skype lancera fin août un service de visiophonie

Mobilité

SkypeSee permettra à deux internautes, équipés d’une webcam, de communiquer en vidéo. Des solutions alternatives existent déjà.

La date de lancement de SkypeSee, la version vidéo du fameux service de voix sur IP, fait l’objet d’un grand buzz sur Internet. La société luxembourgeoise, qui a développé le logicel, devrait lancer son offre de vidéophonie, en version de test, fin août prochain. Selon InternetNews, Skype a enregistré des licences pour des codecs, basés sur la technologie de compression vidéo de la société On 2 Technologies. Cette technologie est notamment utilisée par Macromedia pour optimiser l’intégration de la vidéo dans les applications conçues en Flash.

L’opérateur de téléphonie sur IP a présenté son service de vidéo conférence au public pour la première fois en juin, au cours de la conférence Always-on qui s’est tenue à San Francisco. Ce service permettra à deux internautes, équipés d’une webcam, de suivre une communication visiophonique de qualité. Il intégrera notamment une fonctionnalité permettant l’affichage de la vidéo en plein écran. Reste à savoir si SkypeSee sera disponible gratuitement, la société luxembourgeoise ayant décidé de ne pas communiquer sur son modèle économique avant son lancement.

Des solutions alternatives

Skype devra toutefois tenir compte des solutions déjà disponibles sur le marché, à l’instar de Video4im qui est distribué depuis peu gratuitement par son concepteur, la société espagnole Dialcom. Avant de lancer cet outil, basé sur la technologie de l’opérateur luxembourgeois, Dialcom mettait déjà à la disposition des internautes un plug-in permettant d’intégrer la vidéo aux communications téléphoniques gérées par Skype. Baptisé Video4skype, ce plug-in aurait été téléchargé près de 200 000 fois.

Dialcom commercialise par ailleurs la technologie Spontania qui introduit la vidéo conférence sur tous les supports. Grâce à cette technologie, deux utilisateurs peuvent ainsi suivre une communication visiophonique depuis leur PC, leur téléphone filaire, ou leur mobile de troisième génération.

Dans ce domaine, l’opérateur américain Vonage constitue également un concurrent potentiel de Skype. Celui-ci propose déjà, pour 29,95 dollars par mois, une option vidéo aux souscripteurs de son offre de téléphonie sur IP (299 dollars par mois), qui doivent de surcroît s’équiper de téléphones adéquats.

Skype compte aujourd’hui près de 47 millions d’utilisateurs et SkypeOut, la version premium du service qui permet d’émettre des appels vers les fixes et les mobiles depuis un PC, près de 1,8 million d’abonnés. L’opérateur a récemment diminué de 15% en moyenne les tarifs de SkypeOut dans plus de 30 pays, commercialisant désormais la minute de communication à partir de 0,17 euro.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur