Skype Meetings : un parfum de freemium chez Microsoft

Poste de travail
skype-meetings
4 1

Associer la gratuité de Skype à quelques fonctionnalités issues de la version payante pour les entreprises : c’est le principe de Skype Meetings.

Microsoft actionne un nouveau levier pour convaincre les entreprises d’adopter la version payante de Skype.

La firme a lancé, ce 5 juillet aux États-Unis, une offre baptisée « Skype Meetings ».

Le principe : associer la gratuité de Skype à quelques fonctionnalités tirées de Skype for Business.

Parmi les fonctionnalités en question, la collaboration sur PowerPoint avec partage d’écran et pointeur laser. Ou encore la possibilité, pour l’organisateur d’une réunion, de distribuer la parole.

On en reste, en revanche, à 10 personnes maximum pour les sessions vidéo (le plafond sera rabaissé à 3 participants après 60 jours d’utilisation), quand Skype for Business, accessible à partir de 1,70 euro TTC par mois et par utilisateur, permet d’en réunir jusqu’à 250, tout en offrant la possibilité d’enregistrer les conversations et une meilleure intégration avec la suite Office.

L’un des principaux avantages de Skype Meetings est d’être utilisable dans un navigateur Web, sans avoir à installer de logiciel, ni d’extension, grâce à la prise en charge de l’API ORTC (Object Real-Time Communications), basée sur la technologie WebRTC.

Petite subtilité : au-delà de sa disponibilité pour l’heure limitée aux États-Unis, Skype Meetings n’est accessible qu’aux utilisateurs qui disposent d’un compte professionnel de messagerie électronique et dont l’entreprise n’a pas d’abonnement à Office 365. Certains utilisateurs ont ainsi fait remarquer qu’il leur était devenu impossible d’essayer le service de VoIP, car leur employeur avait choisi de souscrire à la suite bureautique… mais sans Skype for Business.

On peut aussi considérer Skype Meetings comme une solution pour les réunions hors du domaine Office 365, typiquement avec les clients et les fournisseurs – bien que Skype for Business offre aussi cette possibilité.

Crédit photo : RAYBON – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur