Skype Teams : Microsoft teste un service anti-Slack

MarketingMobilitéSocial Media
projet-skype-teams-microsoft
2 1

Pour tenter d’endiguer l’engouement suscité par Slack, Microsoft conçoit une solution de messagerie collaborative à partir de Skype.

A travers Skype Teams, Microsoft voudrait réagir face à la montée en puissance de Slack. Cet éditeur californien, qui édite une solution de messagerie instantanée en mode collaboratif, marque des points auprès des entreprises.

La firme de Redmond plancherait sur une initiative de contre-offensive que l’on pourrait interpréter comme un prolongement de Skype davantage ancré dans les usages collaboratifs en entreprise, selon MSpoweruser. Le service serait actuellement testé en interne.

Faute d’alliance, on déclenche l’assaut ? Début mars, TechCrunch avançait que Microsoft avait cherché à mettre la main sur Slack pour 8 milliards de dollars. Une perspective qui aurait été rejetée par Satya Nadella (CEO) et Bill Gates (co-fondateur de Microsoft). Depuis, Microsoft s’est tourné vers une autre proie : LinkedIn

Slack connait une croissance fulgurante avec 2,7 millions d’utilisateurs et 800 000 abonnés à l’offre premium. La valorisation de la société atteindrait désormais presque quatre milliards 3,8 milliards de dollars. Impressionnant pour un service de messagerie instantanée en mode collaboratif commercialisé depuis seulement 3 ans.

Skype en mode collaboratif

Skype Teams serait le pendant de Skype pour les applications de messagerie pour les équipes et inclurait à ce titre de nombreuses fonctionnalités dans la veine de celles proposées par Slack.

La plateforme permettrait ainsi de discuter dans différents canaux de communication au sein d’une équipe, à l’instar de ce que propose Slack. De plus, les utilisateurs pourraient converser individuellement via la fonction « Direct Messages » sur Skype Teams.

La solution de Microsoft se distinguerait avec les « Threaded Conversations » qui permet de répondre simplement à un message dans un canal de communication en cliquant sur le bouton « Reply ». Le fil de discussion alimenté par les utilisateurs deviendrait alors une suite de messages consécutifs, à l’image des commentaires de Facebook ou de Disqus.

Mais, Skype Teams hériterait aussi de certains éléments propres à Skype, tels que les appels vidéo dans un canal ou bien en mode privé. La possibilité de planifier des réunions en ligne serait également de mise, tout comme celle de partager, entre utilisateurs, des fichiers, des notes… D’autant plus qu’une intégration d’Office 365 serait prévue.

Microsoft pourrait aussi exploiter les bots issus de sa plateforme Bot Framework.

Assez logiquement, la firme de Redmond pourrait ajouter une dimension multi-supports avec un accès sur tous les appareils (ordinateurs, smartphones, tablettes…).

(Crédit photo archive : Skype Meetings)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur