Slack conforté dans son développement avec le soutien de SoftBank Vision Fund

CloudEntrepriseLevées de fonds
slack-levee-fonds-softbank-vision-fund

La plateforme de messagerie collaborative Slack boucle une levée de fonds de 250 millions de dollars, sous la houlette du méga-fonds de SoftBank.

Un nouveau signe de la montée en puissance de Slack : la plateforme de messagerie collaborative vient de boucler un tour de table de 250 millions de dollars mené par le méga-fonds Vision Fund du géant japonais des télécoms et de l’internet SoftBank.

Selon Bloomberg, le fonds Accel Partners (déjà présent dans le capital de Slack) a également participé à ce nouveau pan de financement. D’autres investisseurs non identifiés ont également à ce tour de table.

Déjà en juillet, des rumeurs circulaient sur l’intérêt que SoftBank Vision Fund portait à la messagerie collaborative.

Ce nouveau cycle de financement, qui valorise la société IT californienne à 5,1 milliards de dollars, (contre 3,8 milliards de dollars auparavant), vise à injecter de la « flexibilité opérationnelle », selon Stewart Butterfield, CEO de Slack.

Il pourra servir à élargir la clientèle des grandes entreprises, renforcer la plateforme technologique et poursuivre le recrutement de collaborateurs.

Depuis quelques jours, l’horizon de Slack s’élargit avec trois nouvelles déclinaisons linguistiques incluant l’allemand, l’espagnol et le français.

Slack : deux millions d’utilisateurs premium

Depuis la création de Slack en 2014, un montant global de 841 millions de dollars a été injecté dans le développement de la messagerie collaborative. 

La question de l’introduction en Bourse demeure lancinante mais elle se surviendra pas avant la fin 2018, selon Stewart Butterfield.

Slack revendique 9 millions d’utilisateurs actifs par semaine (et 6 millions au quotidien). Elle estime que deux millions d’utilisateurs exploitent la version premium sur un base globale de 50 000 équipes qui acceptent de payer.

Les revenus tirés des abonnements payants permet de générer un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros.

Les outils de messagerie collaborative ont le vent en poupe. Atlassian vient de lancer Stride tandis que Microsoft a dégainé la plateforme Teams qui va bénéficier de l’intégration native des outils et services de la firme de Redmond (dont Office 365).

De son côté, Facebook propose Workplace et Cisco fait la promotion de Spark.

Outre Slack, SoftBank Vision Fund a déjà investi dans WeWork (espace de co-working, USA) ou Flipkart (e-commerce, inde)

(Crédit photo : @Slack)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur