Slack ouvre un fonds pour des start-up qui enrichissent son écosystème

CloudData-stockagePoste de travail
3 4

Slack crée un fonds pour animer un écosystème de start-up autour de sa solution de communication instantanée aux employés d’entreprises.

Slack connaît un succès fulgurant depuis que son service de messagerie instantanée en entreprise a été lancé en février 2014.

Dans cet élan dynamique, l’éditeur annonce la création d’un fonds de 80 millions de dollars destiné à épauler des start-up. L’objectif est de les aider financièrement pour étoffer sa propre plateforme avec des applications et des services connexes développés par des tiers.

Le fonds a été lancé en partenariat avec Accel Partners, Andreessen Horowitz, Index Ventures, Kleiner Perkins Caufield & Byers, Spark Capital et Social Capital.

Toutes ces sociétés de capital-risque avaient déjà participé à des tours de table visant à financer le développement de Slack.

Dans ce même laps de temps, l’éditeur annonce qu’elle compte désormais 2 millions d’utilisateurs actifs par mois. C’est 16% de plus qu’en octobre dernier (1,7 millions d’utilisateurs). Mais, c’est surtout 82% de plus que fin juin 2015.

A cette époque, Slack révélait en effet avoir atteint 1,1 million d’utilisateurs quotidiens, dont 300 000 payants pour une déclinaison premium du service. Ils sont maintenant 570 000 utilisateurs payants.

Deux start-up ont d’ores et déjà bénéficié de ce fonds. Il y a Howdy, une start-up qui propose des applications destinées à automatiser des tâches sur Slack, ainsi que Awesome.

Parallèlement, Slack révèle la création de l’App Directory qui recense toutes les applications certifiées par ses soins. Celui-ci en compte déjà 150. On y trouve des services tels que Lyft (service de transports de personnes concurrent d’Uber), Foursquare ou encore Dropbox.

Slack opte donc pour un moyen différent et indirect en vue de financer sa croissance.

Co-fondé en août 2013 par quatre entrepreneurs (Stewart Butterfield, Eric Costello, Cal Henderson et Serguei Mourachov), Slack était valorisé à quelques 2,8 milliards de dollars l’an passé après avoir effectué un « pivot » gagnant.

Tandis qu’une version gratuite de Slack est disponible, une déclinaison premium du service est proposée par abonnement (avec un premier tarif à 6,50 dollars par collaborateur et par mois).

Slack a récemment annoncé l’ouverture d’une antenne en Irlande.

Cette salve d’annonces intervient alors que son concurrent direct Atlasssian, qui édite le service HipChat, vient d’entrer en Bourse.

On peut citer d’autres concurrents comme Flowdock de Rally Software, Chatgrape ou encore Socialcast de VMware.

(Crédit photo @Slack)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur