Slack poursuit son ascension effrénée

EntrepriseLevées de fondsStart-up
4 26

Seulement 10 mois après avoir levé 160 millions de dollars, Slack pourrait bien en lever 150 millions supplémentaires.

Slack connait une ascension fulgurante depuis le lancement de sa plate-forme en février 2014.

Ce ne sont pas les informations relayées par le Wall Street Journal qui viendront démentir cela. Selon une source proche du dossier, la start-up serait en passe de lever 150 millions de dollars.

Slack s’est toutefois refusé à confirmer cette information, et reste laconique. «Slack se porte bien. Il y a toujours eu beaucoup d’intérêt de la part des investisseurs pour l’entreprise et nous nous attendons à ce que cela se poursuive. Cependant, nous n’avons rien à annoncer et rien d’autre à ajouter à ce stade», a déclaré Julia R. Blystone, porte-parole de la société.

Si ce tour de table se concrétise, on pourrait retrouver certains des investisseurs ayant déjà participé précédemment au financement de la start-up, tels que Accel Partners, Andreessen Horowitz, DST Global, Google Ventures, Institutional Venture Partners, Index Ventures, Horizons Ventures, Kleiner Perkins Caufield & Byers (KPCB) ou encore Social Capital.

La croissance rapide de Slack n’est pas étrangère à l’intérêt qu’elle suscite.

Elle a ainsi plus que quadruplé sa base d’utilisateurs actifs sur l’année passée. En effet, en seulement une année, cette base d’utilisateurs quotidiens est passée à 2,3 millions (chiffre de février) contre un demi-million il y a un an.

Jusqu’à présent, la start-up a levé 340 millions de dollars, dont 160 millions en avril 2015.

Elle était valorisée à quelques 2,8 milliards de dollars en mars 2015. Si la nouvelle levée de fonds se concrétise, Slack devrait prendre encore plus de valeur.

La start-up arrive à conjuguer croissance et business model viable puisqu’en février dernier, la start-up dirigée par Stewart Butterfield estimait que son revenu annuel serait de 64 millions de dollars.

Pour l’heure, les sommes investies ont permis à Slack de passer de 103 employés à 369 mais aussi de diffuser des spots publicitaires. La campagne entamée en février dernier aurait déjà coûté la bagatelle de 4,4 millions de dollars, selon iSpotTV.

Pour rappel, Slack est une solution de communication instantanée très populaire, qui fonde notamment son succès sur la large palette de services tiers qu’elle intègre. Ces applications et services connexes développés par des tiers et certifiés par Slack sont référencés dans l’App Directory.

 

Crédit image : fotogestoeber – Shuttershock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur